Logement social: la bloquiste Chouinard-Boucher s'engage

La candidate du Bloc québécois dans Hull-Aylmer, Maude Chouinard-Boucher,... (Patrice Laroche, Archives Le Soleil)

Agrandir

Patrice Laroche, Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

La candidate du Bloc québécois dans Hull-Aylmer, Maude Chouinard-Boucher, trouve anormal que des familles soient obligées de choisir «entre se loger et manger».

Après une rencontre avec des groupes communautaires oeuvrant dans le domaine du logement social et de l'itinérance à Gatineau, elle s'est engagée à des objectifs précis dans le cadre de la présente campagne électorale, en étant la première à cocher «oui» aux quatre demandes de ces groupes.

«Sans les réductions des 20 dernières années, les 1300 ménages qui sont sur la liste d'attente pour obtenir un logement social à Gatineau ne seraient pas obligés de payer un loger qui dépasse nettement leurs moyens. Ce n'est pas normal dans une société riche comme la nôtre que des familles soient obligées de choisir entre se loger et manger», a indiqué la candidate bloquiste Chouinard-Boucher.

Elle a souligné que son parti avait été le premier parti à publier un cadre financier qui prévoit les sommes que réclament les groupes communautaires pour le logement et l'itinérance, en maintenant à 1,7 milliard $ les subventions pour le logement social, et en bonifiant de 400 millions $ dès 2016-17 le budget destiné au logement social. 

«Il pourrait ainsi se créer de 5000 à 5500 logements sociaux de plus par année au Québec, y compris 350 à Gatineau. À moyen terme, l'enveloppe budgétaire du logement social devrait atteindre 1% des revenus fédéraux», a indiqué la candidate bloquiste.

Pour l'itinérance, le Bloc bonifierait le programme de 30 millions $ additionnels, pour le porter progressivement à 50 millions $, incluant 2,5 millions $ pour l'Outaouais. 

François Roy, de Logemen'occupe, s'est réjoui de cet engagement de la candidate bloquiste et a expliqué que des rencontres sont prévues avec les candidats autres dans Hull-Aylmer.

Il a souligné que la semaine dernière, la députée sortante néo-démocrate Nycole Turmel n'a pas signé les engagements «précis» des groupes communautaires, voulant plutôt respecter le plan de son parti à l'égard du logement. «Nous aurions aimé qu'elle prenne des engagements précis», a expliqué M. Roy.

Une rencontre doit avoir lieu avec le libéral Greg Fergus la semaine prochaine et les groupes n'ont pas eu de nouvelles du côté conservateur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer