Les conservateurs boudent encore Watson

Le maire d'Ottawa, Jim Watson.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le maire d'Ottawa, Jim Watson.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les conservateurs de la région d'Ottawa ont encore une fois boudé le maire Jim Watson.

Aucun des neuf candidats en lice dans le cadre des élections fédérales n'a accepté son invitation pour participer à un débat lundi prochain à l'hôtel de ville portant sur les enjeux municipaux. Selon le bureau du maire «aucun candidat n'est disponible».

Les trois autres partis nationaux principaux ont tous dépêché un représentant pour l'activité. Les libéraux ont envoyé la candidate d'Ottawa-Centre, Catherine Mckenna tandis que les néo-démocrates ont arrêté leur choix sur la représentante d'Ottawa-Vanier, Emilie Taman. Le Parti vert a choisi Jean-Luc Cooke, qui tente de se faire élire à Nepean.

M. Watson s'est dit «déçu» par la tournure des événements. À son avis, il avait donné un délai raisonnable aux partis fédéraux pour organiser leurs flûtes afin d'envoyer un candidat. Il a d'ailleurs annoncé la tenue du débat le 19 août dernier, précisant même la date du 5 octobre pour ce rendez-vous.

Rappelons qu'aucun conservateur ne s'était présenté à l'hôtel de ville le 26 août dernier pour discuter des enjeux locaux, à l'invitation du maire. Un malentendu de la part des candidats fédéraux était en cause, a expliqué le conservateur sortant dans Nepean-Carleton, Pierre Poilievre, après que leur absence ait créé un tollé sur les réseaux sociaux. Une semaine plus tard, jour même où leur chef Stephen Harper était à Ottawa, seulement M. Poilievre et Dev Balkissoon (Ottawa Sud) avaient participé à une rencontre.

jfdugas@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer