Le libéral William Amos dans le «Green 18»

William Amos... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

William Amos

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le candidat libéral dans Pontiac, William Amos, fait partie du «Green 18», groupe de candidats de divers partis politiques reconnus par l'organisation non partisane GreenPAC pour leur contribution à la cause environnementale.

«Chacun des 18 candidats a contribué de façon exceptionnelle à des dossiers environnementaux dans sa carrière et nous espérons que les Canadiens vont nous aider à les faire élire» a expliqué Aaron Freeman, le président-fondateur de GreenPAC. 

Avocat et professeur impliqué activement dans plusieurs causes environnementales au cours de sa carrière, qu'il s'est retrouvé à défendre jusqu'en Cour suprême, le candidat Amos est le seul candidat de la région du groupe des 18, qui compte six néo-démocrates, deux conservateurs, six libéraux et trois du Parti Vert. 

La chef du Parti Vert Elisabeth May, Nathan Cullen et Roméo Saganagh du Nouveau Parti démocratique et le conservateur Michael Chong font partie de cette courte liste.

M. Amos devait faire l'annonce la semaine dernière dans le parc de la Gatineau en présence de l'ancien chef du PLC, Stéphane Dion, mais ce dernier a dû annuler sa visite à la dernière minute. Les libéraux de Pontiac ont décidé de l'annoncer lundi soir à Wakefield en présence de militants libéraux.

Un comité non partisan formé d'experts a fait son choix basé sur les réalisations des candidats dans le domaine de l'environnement dans le domaine public, privé et au sein des organisations non gouvernementales. Les plateformes politiques et les promesses de la présente campagne n'ont pas été évaluées par le comité de GreenPAC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer