Le conservateur absent du débat dans Hull-Aylmer

Le candidat conservateur dans Hull-Aylmer et ex-recherchiste au... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Le candidat conservateur dans Hull-Aylmer et ex-recherchiste au FM 104,7, Étienne Boulrice, brillait par son absence au débat tenu par son ancien employeur durant l'émission de Roch Cholette.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le candidat conservateur Étienne Boulrice était absent lundi au premier de quatre débats entre candidats organisés sur les ondes de 104,7, dans le cadre de la campagne électorale, où les dossiers de la gouvernance de la CCN, du niqab et des infrastructures ont été soulevés par la néo-démocrate Nycole Turmel, le libéral Greg Fergus et la bloquiste Maude Chouinard-Boucher.

Le candidat libéral, Greg Fergus, a d'abord accusé la députée sortante Nycole Turmel de ne pas avoir mieux défendu les intérêts des citoyens contre la CCN dans le dossier de la fermeture d'une portion de la rue Gamelin.

La députée Turnel s'est défendue en disant que la fermeture était prévue dans une vieille entente entre la ville et la CCN, et a souligné qu'elle avait mené une consultation avec son collègue Mathieu Ravignat sur la protection du parc de la Gatineau où il faut stopper la vente de terrains et protéger les limites. Dans le dossier du niqab, Mme Turmel a expliqué être «mal à l'aise» de voir des femmes porter le niqab, soulignant qu'il fallait aider ces femmes à faire face aux «oppresseurs», ce qui a semblé être en contradiction avec la position prise par son chef dans ce dossier. Le libéral Greg Fergus a lui aussi dit qu'il était «mal à l'aise» de voir des femmes porter le niqab, mais a rappelé que les tribunaux leur avaient reconnu des droits et qu'il fallait en tenir compte.

La candidate bloquiste Chouinard-Boucher, a pour sa part mentionné qu'il fallait une réforme pour la gouvernance de la CCN, et a dit qu'elle appuyait la demande de la ville de Gatineau d'avoir un siège au conseil d'administration. 

Dans le dossier du futur pont, le libéral Fergus n'a pas voulu dire où le futur pont devrait être érigé, et s'est limité à dire qu'il allait appuyer la position de la ville de Gatineau dans ce dossier, contrairement à son collègue de Gatineau, Steven MacKinnon qui a déjà dit qu'il favorisait un pont sur l'île Kettle. 

Au sujet des Mosaïcultures, l'animateur Roch Cholette a même soulevé si c'est pour ne pas répondre aux questions sur le dossier des Mosaïcultures que le candidat Boulrice, un ancien recherchiste de 104,7, ne s'était pas présenté. Il aurait dévoilé des informations confidentielles concernant la demande de financement à Patrimoine canadien où il a travaillé avant la campagne.  

La députée Turmel s'est engagée à présenter la demande pour les Mosaïcultures dès le lendemain de l'élection d'un gouvernement néo-démocrate pour une décision rapide. À ce sujet, la candidate bloquiste a indiqué que le Québec devait avoir sa juste part, et que du financement devrait également être accordé au Festival l'Outaouais en fête. 

Quant au libéral Fergus, il a répété que lui et ses collègues s'étaient engagés à appuyer les demandes de Gatineau et s'est aussi engagé à aider à obtenir du financement pour Outaouais en fête. Mme Turmel a rappelé qu'elle avait écrit en vain comme députée chaque année pour obtenir du financement pour ce festival.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer