Les libéraux veulent revoir le mandat de négos

Le candidat libéral dans Gatineau, Steve MacKinnon.... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Le candidat libéral dans Gatineau, Steve MacKinnon.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Les candidats libéraux promettent de réviser le mandat du Conseil du Trésor pour «négocier» avec les syndicats la question des congés de maladie. De plus, ils s'engagent à «accélérer» le processus visant à mettre en place la norme nationale sur la santé mentale dans la fonction publique fédérale.

Lors d'une conférence de presse tenue dans un hôtel d'Ottawa, les candidats ont dévoilé le plan libéral pour la fonction publique contenu dans une lettre ouverte de quatre pages de leur chef Justin Trudeau aux fonctionnaires fédéraux.

«Nous voulons revenir au premier principe, celui de la négociation», a expliqué le candidat libéral dans Gatineau, Steven MacKinnon, lors de ce point de presse où les candidats de la région de la Capitale nationale étaient présents.

Les libéraux n'ont pas voulu dévoiler s'ils allaient proposer de maintenir le régime de congés de maladie actuel, le bonifier comme le souhaitent les syndicats, ou négocier dans le but d'en implanter un nouveau.

«Le gouvernement conservateur a enlevé l'option de maintenir le régime actuel. Ce que nous voulons faire, c'est de remettre cela sur la table de négociation et négocier de bonne foi avec les syndicats, ce que les conservateurs n'ont pas fait depuis neuf ans», a souligné le candidat dans Hull-Aylmer, Greg Fergus.

Norme nationale sur la santé mentale

Les candidats libéraux se sont également engagés, avec leur chef, à «accélérer» le processus visant la mise en oeuvre de la Norme nationale sur la santé mentale et la sécurité psychologique en milieu de travail de la Commission de la santé mentale du Canada.

Déjà, une entente de principe est intervenue entre le gouvernement et les syndicats pour la création d'un groupe de travail dans le cadre de la présente ronde. «Notre intention c'est d'accélérer, d'intensifier le processus de mise en oeuvre parce que c'est un problème qui affecte de nombreux fonctionnaires dans leur vie de tous les jours», a indiqué le candidat MacKinnon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer