Premier débat des retraités fédéraux: les conservateurs et bloquistes absents

Le libéral Will Amos, le vert Colin Griffiths,... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le libéral Will Amos, le vert Colin Griffiths, et le néo-démocrate Mathieu Ravignat ont croisé le fer dans la circonscription de Pontiac mardi.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

En l'absence des candidats conservateur et bloquiste, trois des candidats dans la circonscription de Pontiac ont pu parler de leurs engagements envers les retraités de la fonction publique lors du premier de trois débats électoraux organisés de l'Association nationale des retraités fédéraux (ANRF) section Outaouais.

«Tous les candidats ont été invités, mais deux d'entre eux - le candidat conservateur Benjamin Woodman et celui du Bloc québécois, Nicolas Lepage - ont décliné», a indiqué Ghislain Dussault, président de la section locale de l'ANRF, lors de ce débat tout en français qui se déroulait dans le sous-sol d'une salle communautaire à Farm Point.

À peine une quinzaine de personnes étaient présentes pour entendre les trois candidats, soit le député néo-démocrate sortant Mathieu Ravignat, le candidat libéral Will Amos et le candidat vert Colin Griffiths. Les trois devaient répondre à des questions notamment sur les régimes de retraite des employés fédéraux et les soins de santé des aînés.

«Je me suis battu pour faire respecter les droits des retraités. Mais le gouvernement conservateur a profité de sa majorité pour modifier une entente contractuelle avec ses employés. Maintenant, nous avons un régime de pension à deux vitesses, c'est inacceptable», a mentionné M. Ravignat. Il a aussi rappelé le projet de loi présenté par son parti pour défendre les pensions des travailleurs lors de faillites d'entreprises, comme celle de White Birch à Thurso.

Le libéral Will Amos a pour sa part reproché au gouvernement conservateur d'avoir agi «par opportunisme» dans le dossier des régimes de retraites des employés fédéraux. Il a aussi rappelé les engagements de son parti envers les régimes de retraite, et la promesse de créer un nouvel indice des prix à la consommation pour les aînés.

Selon le candidat vert, Colin Griffiths, le gouvernement fédéral devrait protéger les régimes de retraite, au lieu de suivre cette tendance visant à les réduire.

«Dans le cadre d'une coalition, nous n'appuierons pas un gouvernement qui va réduire les droits des retraités», a indiqué M. Griffiths.

Les deux autres débats organisés par l'ANRF auront lieu à la Soupière de l'Amitié le 30 septembre avec les candidats de Gatineau, et le 7 octobre dans Hull-Aylmer, à l'église Saint-Joseph de Hull.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer