Boily propose une réforme

Philippe Boily.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Philippe Boily.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le candidat bloquiste dans Gatineau, Philippe Boily, propose une réforme dans le mode de répartition des dépenses en infrastructures entre les trois paliers de gouvernement, pour aider les villes à combler leurs retards. Lors d'un point de presse hier, il a fait valoir que le mode de distribution des transferts actuel, qui répartit les dépenses en infrastructures à parts égales entre le fédéral, le provincial et les municipalités, occasionne un manque à gagner de 70 millions $ par année à la Ville de Gatineau, qui a déjà un retard de 1,3 milliard $ à ce chapitre. «Lors de notre rencontre avec le maire (Maxime) Pedneaud-Jobin, il a révélé que 58% des infrastructures appartiennent à la Ville, alors que seulement 8% des taxes et impôts reviennent à Gatineau», a rappelé le candidat. Il propose que le fonds du gouvernement fédéral assume 50% des déboursements, contre 35% pour Québec et 15% pour les municipalités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer