Le PLC dit oui aux priorités de Gatineau

Le candidat libéral dans Gatineau, Steven MacKinnon, lors... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le candidat libéral dans Gatineau, Steven MacKinnon, lors de la présentation des «affiches parlantes» de son chef.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Les candidats libéraux appuient «en tout ou en partie» les priorités soumises par la Ville de Gatineau.

Elles pourraient être réalisés par le biais des investissements accrus «sans précédent» que le PLC prévoit dans le domaine des infrastructures, du logement abordable et du transport collectif, soulignent-ils.

À la suite de leur rencontre vendredi avec le maire Maxime Pedneaud-Jobin, les candidats libéraux ont indiqué qu'ils s'étaient engagés à soutenir les efforts de la ville afin qu'elle puisse jouer un rôle de leader dans la région de la capitale nationale. Ils ont aussi promis d'établir une meilleure collaboration entre le fédéral et les villes, tant de Gatineau et d'Ottawa.

«Nous n'avons pas le même agenda que Stephen Harper», a rappelé le candidat libéral dans Gatineau, Steven MacKinnon, après la rencontre avec le maire gatinois.

Dans les dossiers du transport collectif, du logement abordable et des infrastructures, les libéraux affirment avoir mis sur la table des propositions «très concrètes» qui permettront à la Ville de Gatineau de répondre aux besoins pressants de sa population. Ils n'ont pas donné beaucoup de détails sur les engagements et échéanciers précis.

Le candidat MacKinnon a toutefois mentionné que le prolongement du Rapibus faisait partie de la liste des projets identifiés avec le maire.

Nouvel appui aux Mosaïcultures

Quant aux activités et célébrations qui marqueront le 150e anniversaire de la Confédération, les libéraux appuieront encore là encore les priorités de la ville, comme le projet des Mosaïcultures.

«C'est oui, en principe, mais nous n'avons pas vu le dossier. Nous allons prioriser des projets qui laisseront un legs tangible et durable pour la population de Gatineau et de la capitale nationale», a mentionné le candidat MacKinnon.

Enfin, dans le dossier de la représentation directe des villes de Gatineau et d'Ottawa au c.a. de la Commission de la Capitale nationale, les candidats libéraux veulent que toute la question de la gouvernance de la CCN et de la composition du conseil «soit revue». La question fera partie de cet examen, disent-ils.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer