Le PLC installera des «affiches parlantes» au Québec

Le candidat libéral dans Gatineau, Steven MacKinnon, a... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le candidat libéral dans Gatineau, Steven MacKinnon, a présenté ce nouveau modèle de pancartes «en réalité augmentée» lors d'un point de presse devant la Maison de la culture.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le Parti libéral du Canada a poussé d'un cran son utilisation des nouvelles technologies en campagne électorale, jeudi, en installant plusieurs affiches «parlantes» de son chef Justin Trudeau à Gatineau.

Elle seront installées à des places piétonnières stratégiques dans la région, et ailleurs au Québec, avec comme principal objectif d'attirer l'attention des jeunes sur la présente campagne électorale.

À partir de presque tout type de téléphone intelligent, il est désormais possible, grâce à l'application gratuite Layar (aussi disponible sur Android), de voir et entendre le chef Justin Trudeau parler de son programme électoral. 

La technologie existait déjà, mais c'est la première fois, selon les libéraux, qu'elle est utilisée dans le cadre d'une campagne électorale. L'idée est venue de Clan Créatif, l'entreprise responsable du concept des affiches québécoises du PLC.

Le candidat libéral dans Gatineau, Steven MacKinnon, a présenté ce nouveau modèle de pancartes «en réalité augmentée» lors d'un point de presse devant la Maison de la culture. 

«C'est une voie de communication supplémentaire pour élargir le nombre de gens qui pourront avoir accès à nos propositions. Nous espérons aussi accroître la participation des jeunes, et aussi des moins jeunes», a indiqué le candidat MacKinnon.

Plus de 300 pancartes parlantes de Justin Trudeau, qui fait son apparition pour la première fois sur les affiches dans la région, seront installées à plusieurs places piétonnières d'ici dimanche. Le même scénario est prévu dans les 78 circonscriptions du Québec où des annonces similaires ont également eu lieu jeudi matin.

La stratégie libérale ne prévoit pas de telles affiches dans les autres provinces. En Ontario, par exemple, les affiches se retrouvent sur les propriétés privées plutôt que sur des lieux publics, comme c'est le cas au Québec, si bien que l'idée d'avoir de telles affiches n'y a pas été retenue, nous a-t-on expliqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer