Les syndicats de fonctionnaires en guerre contre Harper

Rappelons qu'un des membres de l'IPFPC, Tony Turner,... (Capture d'écran Youtube)

Agrandir

Rappelons qu'un des membres de l'IPFPC, Tony Turner, un scientifique d'Environnement Canada, a été suspendu à seulement un mois de sa retraite pour une chanson anti-Harper mise en ligne sur les réseaux sociaux.

Capture d'écran Youtube

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Après la campagne de 2,7 millions de dollars lancée par l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) pour déloger le gouvernement Harper, lancée juste avant le début de la présente campagne électorale, un autre syndicat du secteur fédéral met la main à la pâte à son tour en lançant des publicités dénonçant les répercussions des compressions et des politiques du gouvernement Harper sur la science gouvernementale.

En pleine campagne électorale, l'Institut professionnel de la fonction publique (IPFPC) a mis en ondes jeudi deux publicités radio dans lesquelles le syndicat se moque particulièrement du contrôle excessif du gouvernement Harper et des problèmes créés par les compressions imposées à la science gouvernementale. 

«Nous voulons encourager nos membres et tous les Canadiens à voter pour le changement le 19 octobre prochain et nous espérons que ces annonces y contribueront», a indiqué la présidente de l'IPFPC, Debi Daviau.

Dans la première publicité, une recrue du cabinet du premier ministre se fait dire comment on fait pour que les faits servent les fins du premier ministre. 

Dans l'autre, un représentant du gouvernement chantonne d'une voix forte pour tenter d'étouffer les faits que le gouvernement ne veut pas entendre.

Rappelons qu'un des membres de l'IPFPC, Tony Turner, un scientifique d'Environnement Canada, a été suspendu à seulement un mois de sa retraite pour une chanson anti-Harper mise en ligne sur les réseaux sociaux. Jeudi matin, elle avait été vue déjà 525 000 fois sur YouTube. Le député libéral Mauril Bélanger a commenté la décision de «stupide» en début de semaine.

L'IPFPC est le syndicat de 55 000 professionnels de la fonction publique, dont 15 000 scientifiques du gouvernement fédéral.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer