Un candidat conservateur insulté par les propos de Trudeau

Le candidat conservateur dans Argenteuil-La Petite Nation, Maxime... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Le candidat conservateur dans Argenteuil-La Petite Nation, Maxime Hupé-Labelle.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les propos du chef libéral Justin Trudeau au sujet de la fonction publique lors de son passage à Gatineau mardi sont loin d'avoir plu au candidat conservateur dans le comté d'Argenteuil-La Petite Nation, Maxime Hupé-Labelle, qui les qualifient d'insultants et de réducteurs.

M. Trudeau a affirmé que le gouvernement de Stephen Harper « manque énormément de respect pour la fonction publique et brime son indépendance ».

Des paroles qui ont fait bondir le candidat conservateur, lui-même un ex-analyste politique ayant oeuvré chez Immigration Canada.

« Je suis un peu insulté quand j'entends Justin Trudeau essayer de s'approprier ainsi l'opinion de tous les fonctionnaires. Chacun a son propre avis sur la politique, mais ce n'est pas vrai qu'ils votent tous pour des partis et des idées de gauche. [...] Je connais plein de fonctionnaires qui ont leur carte du Parti conservateur », lance M. Hupé-Labelle.

Rappelant qu'on dénombre 10 000 fonctionnaires de plus qu'en 2005 dans la région de la capitale nationale, il ne croit pas que son opinion sur le sujet soit biaisée de par sa candidature pour les conservateurs.

« Je suis bien à l'aise avec ça. Je serais du même avis de toute façon, je le martèlerais publiquement. Les gens qui me connaissent peuvent vous le dire », réagit-il.

Commissaire scolaire et ex-président de l'Association du Parti libéral du Québec de Papineau, il estime qu'il faut relativiser les choses quant aux milliers de postes supprimés ces dernières années au sein de l'appareil fédéral sous le règne des conservateurs.

« Quand on coupe un poste, on ne coupe pas un emploi comme tel. Et dans le secteur privé, ça arrive tous les jours. C'est du progrès, jusqu'à un certain point, si on est capable de faire plus avec moins et de faire des économies au bout du compte », lance-t-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer