Les candidats bloquistes à la Maison du citoyen

Les bloquistes Maude Chouinard-Boucher, Jonathan Beauchamp et Philippe...

Agrandir

Les bloquistes Maude Chouinard-Boucher, Jonathan Beauchamp et Philippe Boily ont été les premiers candidats à rencontrer le maire de Gatineau.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'appel du maire de Gatineau a été entendu. Deux semaines après avoir interpellé les partis sur les enjeux de la région de la capitale nationale en compagnie de son homologue d'Ottawa Jim Watson, Maxime Pedneaud-Jobin a débuté hier une série de rencontres avec des candidats au scrutin fédéral du 19 octobre.

Les premiers à franchir la porte de son cabinet à la Maison du citoyen ont été les candidats bloquistes Philippe Boily (Gatineau), Jonathan Beauchamp (Argenteuil - La Petite-Nation) et Maude Chouinard-Boucher (Hull-Aylmer).

«Je trouve que c'est un bel échange sur les enjeux qui sont importants pour les Gatinois. On sait que le logement social est un des principaux outils de lutte à la pauvreté, les infrastructures sont aussi un problème constant qui représente un poids immense pour le budget municipal. Il y a aussi le transport en commun et la protection de l'environnement. Pour moi, c'est une occasion importante de parler à des gens qui influencent le discours public», a lancé M. Pedneaud-Jobin à sa sortie de la réunion de près de 60 minutes.

Par ailleurs, appelé à commenter les quatre premières semaines de la campagne électorale, le maire a tenu à se réjouir d'une chose en particulier.

«Dans le discours des partis, les villes prennent une place qu'elles n'avaient pas avant. [...] On sent que les partis disent que pour agir dans différents domaines, nous devons être leurs partenaires. C'est important, car les villes ne sont pas des quêteux», a-t-il dit.

Au cours des deux prochaines semaines, les candidats de trois autres partis politiques rencontreront le maire Pedneaud-Jobin. Les verts seront à l'hôtel de ville le 9 septembre, alors que les libéraux et les néo-démocrates feront de même respectivement les 11 et 17 septembre. Quant au Parti conservateur, il n'a pas encore donné suite à la demande.

Plus tard dans la campagne électorale, un questionnaire sur les enjeux locaux préparé par les villes de Gatineau et d'Ottawa sera également acheminé aux partis.

dleblanc@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer