Abolition de 19 200 postes dans la fonction publique

La fonction publique fédérale sera amputée de 19 200 postes, ou 4,8% de  son... (Archives, Le Droit)

Agrandir

Archives, Le Droit

Paul Gaboury
Le Droit

La fonction publique fédérale sera amputée de 19 200 postes, ou 4,8% de son effectif total d'ici trois ans. La majorité de ces abolitions auront lieu dans la région de la capitale nationale, en raison des compressions permanentes annuelles qui atteindront 5,2 milliards $ d'ici 2014-2015.

Depuis sa réélection, le gouvernement Harper avait demandé aux sous-ministres de lui proposer des scénarios de compressions allant de 5 à 10% sur des dépenses de 80 milliards $, pour obtenir des économies potentielles de 4 à 8 milliards $.

Or, à la suite de cet Examen stratégique et fonctionnel, le gouvernement a pu identifier des réductions de 5,2 milliards $ en économies permanentes.

La réduction des dépenses devrait toutefois entraîner l'abolition de 19 200 emplois au cours des trois prochaines années. Toutefois, la compression de l'effectif fédéral devrait être d'environ 12 000 postes pendant cette période, si on tient compte de l'attrition, essentiellement des départs à la retraite et d'autres départs volontaires.

Le coût global des mesures de réaménagement des effectifs devrait atteindre 0,9 milliard $, soit moins de la moitié du chiffre de 2 milliards $ avancé ces dernières semaines.

Plus de détails dans LeDroit du 30 mars ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer