Cinq événements en santé à retenir de 2012

Un mot: Ambulance (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partager

Un mot: Ambulance

L'ajout d'un nouveau véhicule en tout temps sur les routes de l'Outaouais, au printemps 2011, devait permettre d'éviter le recours aux paramédics d'Ottawa. Mais ce ne fut qu'«un plaster sur un cancer», a dénoncé cet automne le président de la Fédération des paramédics et des employés des services préhospitaliers du Québec, François Trudelle. Au cours de l'année 2012, les paramédics de l'Outaouais ont dû faire appel à leurs homologues ontariens à près de cinquante reprises pour des appels urgents. Or, la limite imposée par Ottawa est justement de 50 appels par année. Le Service paramédic d'Ottawa s'est aussi opposé la reconduction de cette entente à compter du 1er janvier 2013, tant et aussi longtemps qu'il n'obtient pas de garantie d'avoir une couverture d'assurance en cas d'accident ou de poursuite lors d'un transport en sol québécois. Le nouveau ministre de la Santé du Québec, Réjean Hébert, a finalement annoncé, à la mi-décembre, l'ajout d'un véhicule supplémentaire en tout temps en zone urbaine, jusqu'à ce qu'il obtienne le rapport d'une «équipe d'experts» mandatée pour faire le portrait de la situation des services ambulanciers en Outaouais. Pendant ce temps, le Centre de santé et de services sociaux de Gatineau et l'Agence de la santé de l'Outaouais tentent de trouver des moyens pour diminuer le temps passé par les équipes de paramédics aux urgences, qui tourne autour de 60 minutes par patient.

Hélène Campbell... (Photo PC) - image 2.0

Agrandir

Hélène Campbell

Photo PC

Un personnage: Hélène Campbell

Hélène Campbell a mis un visage sur le don d'organes. La jeune femme de 21 ans d'Ottawa a reçu une double greffe des poumons, le 6 avril dernier, dans un hôpital de Toronto. Maintenant rétablie à la suite de cette importante chirurgie, elle continue de sensibiliser la population aux dons d'organes, en utilisant notamment les réseaux sociaux et son blogue A Lung Story (une histoire de poumons). Quand elle avait reçu son diagnostic de fibrose pulmonaire idiopathique, en 2011, elle avait entrepris ce combat, afin d'inciter le plus de gens possible à signer leur carte de don d'organes. Les interventions d'Hélène Campbell ont entre autres attiré l'attention du chanteur pop Justin Bieber et de l'animatrice de la télévision américaine Ellen DeGeneres, qui a fait des entrevues avec elle pour discuter de son cas et du don d'organes. Son compte Twitter est aujourd'hui suivi par plus de 16 000 abonnés. La jeune femme, qui a pu rentrer à la maison en juillet dernier, devra prendre des médicaments tout au long de sa vie pour éviter le rejet de ses nouveaux poumons. En novembre, elle était du lot de 15 citoyens de la capitale qui ont été décorés lors de la toute première remise de l'Ordre d'Ottawa.

Un chiffre: 500

Vingt-huit ans après que le Dr Wilbert Keon eut réalisé une première greffe de coeur à l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa (ICUO), le Gatinois Richard Desjardins a reçu, le 23 novembre dernier, la 500e transplantation effectuée dans cet établissement de la capitale. C'est le Dr Marc Ruel, chirurgien cardiaque, qui a permis à M. Desjardins d'obtenir une deuxième vie, au terme d'une opération qui a duré plus de six heures. Un véritable marathon a mené à cette 500e greffe pour l'ICUO, puisque trois transplantations cardiaques y ont eu lieu en l'espace de 24 heures, du jamais vu depuis qu'on y fait des greffes. Les progrès de la médecine font en sorte qu'aujourd'hui, un patient greffé sur 20 vit des complications graves, alors que les autres voient leur espérance de vie s'allonger de plusieurs années. Le patient qui avait reçu la toute première transplantation effectuée à l'ICUO, Jean-Guy Villeneuve, en avait même reçu une deuxième, huit ans plus tard. Il s'est éteint en 2007, à l'âge de 65 ans.

Un mot: Ambulance (Archives, LeDroit) - image 4.0

Agrandir

Archives, LeDroit

Un lieu: l'urgence

L'ouverture de la nouvelle salle d'urgence de l'Hôpital de Gatineau, à la fin mai, a permis au Centre de santé et de services sociaux de Gatineau (CSSSG) de voir ses taux d'occupation diminuer, puisque huit civières y ont été ajoutées. Le CSSSG a aussi mis en place son «virage accessibilité», dans le but de désengorger ses deux salles d'urgence. Malgré ces mesures, les séjours de plus de 48 heures sont encore fréquents. Les hôpitaux de Hull et de Gatineau doivent aussi souvent composer avec des dizaines de patients alités aux étages en attente d'une place dans un autre type d'établissement, comme un centre d'hébergement de longue durée ou une ressource intermédiaire. Ces patients occupent ainsi des lits de courte durée, ce qui complique l'hospitalisation des patients alités à l'urgence.

Une résolution: le rapatriement des soins

La consommation de soins de santé en Ontario par des résidents de l'Outaouais ne fait que s'accroître au fil des ans. En 2011, les remboursements effectués par la Régie de l'assurance maladie du Québec pour des soins prodigués à Ottawa à des résidents de l'Outaouais ont atteint 107,8 millions$. La pédiatrie, l'ophtalmologie et l'obstétrique sont trois des spécialités pour lesquelles les patients de l'Outaouais traversent le plus souvent la rivière pour obtenir des soins. Le nombre d'accouchements sur l'autre rive est aussi en hausse, alors que plus de 1200 mères de l'Outaouais ont accouché en sol ontarien en 2011-2012. Le nouveau ministre de la Santé du Québec, Réjean Hébert, a récemment souligné que le dernier plan de rapatriement des soins consommés en Ontario date de 2001. Il souhaite maintenant établir un nouveau plan d'action pour rapatrier les soins qui peuvent l'être, tout en étant conscient que certains soins ultra spécialisés continueront d'être offerts par les hôpitaux universitaires d'Ottawa aux patients de l'Outaouais, qui n'ont ainsi pas besoin de se rendre à Montréal pour les obtenir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer