L'année économique

Un lieu: Les Promenades de l'Outaouais (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un lieu: Les Promenades de l'Outaouais

Bien des yeux se sont tournés vers le 2e plus gros centre commercial de la région de la capitale fédérale cette année. En mars, LeDroit révélait que le propriétaire des Promenades depuis leur ouverture en 1978, David Azrieli, 89 ans, vendait ses installations au géant mondial de l'immobilier, Oxford Proprieties Corporation. La société dont le siège social est basé à Toronto est déjà bien implanté dans le secteur commercial ailleurs au pays, mais l'achat des Promenades de l'Outaouais lui permet une première incursion dans ce secteur dans l'ouest du Québec. Rapidement, un vent de renouveau souffle sur le centre commercial. En entrevue avec LeDroit, en novembre, Peter Simons, propriétaire de la populaire chaîne de magasins Simons, affirme être en discussion avec les nouveaux propriétaires des Promenades afin d'analyser la possibilité d'y ouvrir un magasin. À la fin du même mois, la haute direction d'Oxford est de passage au centre commercial et annonce un investissement majeur de 80 millions $ pour rénover les installations, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Les travaux doivent débuter le printemps prochain et se poursuivront jusqu'à la rentrée scolaire de 2014.

Antoine Normand... (ETIENNE RANGER, Archives Le Droit) - image 2.0

Agrandir

Antoine Normand

ETIENNE RANGER, Archives Le Droit

Un chiffre: 97e

Le ton a rapidement monté dans les premiers jours de novembre entre la Ville de Gatineau et son milieu des affaires. Une étude de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) publiée dans LeDroit place Gatineau au 97e rang sur 103 villes canadiennes pour la facilité d'y faire des affaires. Le président de la Chambre de commerce de Gatineau, Antoine Normand, y voit là la preuve que la machine administrative de la ville n'arrive pas à suivre la cadence du milieu des affaires. Le maire Marc Bureau réagi dès le lendemain en s'en prenant personnellement au président de la CCG qu'il accuse d'outrepasser son rôle en faisant de la politique. Une empoignade verbale par médias interposés s'en suit entre les deux hommes. Des gens d'affaires entrent dans la danse et profitent de la polémique pour qualifier la campagne Gatineau, ville d'affaires de «coquille vide». Développement économique CLD Gatineau rétorque que cette campagne publicitaire est responsable de la création de 800 entreprises en sol gatinois depuis deux ans.

Un lieu: Les Promenades de l'Outaouais (Étienne Ranger, Archives LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Un personnage : Gilles Desjardins

Le PQ de Pauline Marois est au pouvoir depuis un mois jour pour jour quand l'important entrepreneur en construction Gilles Desjardins lance un véritable pavé dans la marre. En entrevue avec LeDroit, le propriétaire de Brigil Platine affirme que les politiques fiscales que songe à mettre en place le gouvernement sont mauvaises pour l'économie et l'obligent à mettre la pédale douce sur plusieurs de ces projets d'investissement dans la région. Le président de la CCG, Antoine Normand ajoute que la volonté du gouvernement d'imposer davantage les gains en capital et les dividendes de manière rétroactive provoque en sentiment de «semi-panique» chez les entrepreneurs de la région. Le lendemain, le whip en chef du gouvernement Yves-François Blanchet accuse certains gens d'affaires de l'Outaouais de verser dans la politique partisane. Quelques jours plus tard, le ministre des Finances, Nicolas Marceau. recule. Gilles Desjardins remercie le ministre et annonce qu'il remet la pédale au plancher et qu'aucun de ses projets n'est dès lors compromis.

Un nom :  Ligne de la Confédération

Des débats, des études, des consultations, des faux départs. Dix ans de travail. Après un parcours semé d'embûches, le projet de train léger à Ottawa est devenu réalité le 19 décembre dernier avec un vote à l'unanimité du conseil municipal. Le contrat de 2,1 milliards $ remporté par le consortium Rideau Transit Group est le plus important jamais octroyé par le Ville d'Ottawa. Le chantier se mettra en branle dès le printemps prochain. La créations de près de 20 000 emplois découlera de ce projet d'infrastructure. Une voie ferrée de 12,5 km remplacera les voies réservées pour les autobus entre les station Blair et Pré-Tunney. Le trajet comptera 13 stations et un tunnel de 2,5 km qui passera directement sous le centre-ville d'Ottawa.

Un lieu: Les Promenades de l'Outaouais (Archives. LeDroit) - image 5.0

Agrandir

Archives. LeDroit

Une résolution : Le redémarrage de l'usine de Produits forestiers Résolu (PFR) de Gatineau

Les employés n'ont jamais vraiment cessé d'y croire depuis la fermeture définitive de l'usine en mai 2010. La relance est aujourd'hui plus que probable et pourrait survenir dans la première moitié de l'année 2013. PFR vient de signer un contrat de production d'électricité avec Hydro-Québec qui permettra à l'usine de réduire substantiellement ses coûts de production. Les installations de cogénération de l'usine doivent être en opération au plus tard à la mi-juin. Le redémarrage d'une machine à papier permettra de créer 130 emplois à l'usine, mais l'impact d'une relance des activités sera régionale. De fait, la scierie de Maniwaki, toujours aux prises avec un inventaire trop important de copeaux de bois ne fonctionne qu'à un quart de travail présentement. La relance de l'usine de pâte et papiers de Gatineau viendrait régler ce problème à Maniwaki et permettrait du même coup l'instauration d'un deuxième quart de travail. La relance de l'usine de Gatineau viendrait aussi solidifier des centaines d'emplois chez les travailleurs forestiers de la région et permettrait à un secteur important de l'économie régionale de respirer un peu après de nombreuses années difficiles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer