L'année 2012 dans la région sur le web

Shakti Ramsurrun... (Photo courtoisie)

Agrandir

Shakti Ramsurrun

Photo courtoisie

Partager

Un personnage : Shakti Ramsurrun

Originaire de l'Île Maurice, Shakti Ramsurrun est le présumé auteur d'un des pires drames familiaux à avoir frappé l'Outaouais. Le 24 mai dernier, il aurait tué à l'arme blanche son ex-conjointe, Anne-Katherine Powers, 21 ans, et ses ex-beaux-parents, Louise Leboeuf et Claude Lévesque, dans leur résidence de la rue Félix-Leclerc, à Aylmer. Au Canada depuis seulement six mois au moment des événements, l'homme de 28 ans a été appréhendé quelques minutes après l'appel au 9-1-1, dans le stationnement du club de golf Rivermead. Il avait fui la scène en compagnie du bébé de 15 mois du jeune couple, épargné par la tragédie. L'affaire s'est répandue comme une traînée de poudre. En l'espace de 48 heures, les différents textes du Droit ont été cliqués plus de 105 000 fois. Ramsurrun a été accusé de trois meurtres prémédités le 25 mai. Il est toujours détenu, en attente de son procès, qui devrait prendre son envol à l'extérieur de la région en 2013.

Un chiffre : 160 703

La crise étudiante qui a secoué le Québec a marqué l'actualité en 2012. Et l'Outaouais n'a pas échappé au printemps érable. Le 18 avril dernier, alors que 200 manifestants ont été pris en souricière par l'escouade antiémeute, LeDroit a enregistré un nouveau record avec 160 703 clics en une seule journée. Les yeux de la province se sont rapidement tournés vers l'Université du Québec en Outaouais. Des manifestants de Montréal sont arrivés en renfort le 19 avril pour une nouvelle série d'affrontements avec les policiers. Bilan des opérations de ces deux journées : 311 arrestations. En 48 heures, vous avez été plus de 170 000 à suivre l'action en direct sur le Web. Pour l'ensemble de la crise, les textes de nos journalistes ont été consultés plus d'un demi-million de fois.

Jonathan Blouin, LeDroit

Un fonctionnaire d'Ottawa confectionne des figurines en blocs... (Photo de courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Un fonctionnaire d'Ottawa confectionne des figurines en blocs Lego à l'image du premier ministre Harper, qu'il a décidé de vendre afin de recueillir des fonds au profit d'une banque alimentaire de la région.

Photo de courtoisie

Un mot : LEGO

On trouve un peu de tout sur les sites Web de petites annonces. En janvier, un fonctionnaire d'Ottawa a eu l'idée de confectionner et de vendre une figurine LEGO à l'effigie du premier ministre Stephen Harper. Cheveux gris et épais séparés sur le côté, sourire figé sur le visage, veston noir et cravate bleu marine : rien ne lui a échappé. « Tous peuvent s'entendre pour dire que le premier ministre Harper a des cheveux de bonshommes LEGO », avait-il justifié. En quelques jours, des milliers d'internautes ont consulté son annonce sur Kijiji. Sur le site Web du Droit, vous avez été plus de 16 000 curieux à jeter un coup d'oeil au LEGO de M. Harper.

Un lieu : une salle du palais de justice

Il y en a pour tous les goûts dans les salles des palais de justice de la région. Mais certaines demandes font plus sourciller que d'autres. Au début juillet, un Gatinois de 21 ans purgeant une peine dans la communauté a demandé une période de sortie supplémentaire pour ne pas rater... un spectacle de Louis-José Houde. Le juge Réal Lapointe ne l'a pas trouvé drôle, refusant rapidement la demande « un peu ridicule ». Cette nouvelle a été l'une des plus cliquées de l'été dans la capitale, attirant même l'attention du populaire humoriste, qui a passé l'été en rodage au Cégep de l'Outaouais. « C'est ce qui fait la beauté de mon public, sa variété », a d'ailleurs souligné Louis-José Houde, sur sa page Facebook.

Une résolution : une vidéo virale régionale

La dernière année a été fertile en vidéos virales, à commencer par Gangnam Style, du chanteur sud-coréen PSY. Mise en ligne le 15 juillet, elle est rapidement devenue la vidéo la plus regardée sur YouTube, franchissant récemment le cap du milliard de visionnements. Les parodies et même les applications pour téléphone intelligent à la Gangnam Style se sont depuis succédé. Plus près de nous, difficile de passer sous le silence « Mon père est riche en tabarnak », qui a procuré une célébrité instantanée à Jonathan Montalvos. Ou encore « Tequila, Heineken, pas l'temps d'niaiser », qui a déferlé sur les médias sociaux cet été. Dans un autre registre, les vidéos de Patrice Lemieux, qui s'amuse à personnifier un joueur de hockey inspiré de Mario Lemieux, et le canular d'un aigle qui s'empare d'un bébé dans un parc de Montréal ont également retenu l'attention. Verra-t-on une vidéo du genre émaner d'Ottawa-Gatineau en 2013 ? Allez... À qui la chance ?

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer