L'idée folle de Lavender Ridge

Quand Doug Briden et Joanne Labadie (notre photo)... (Patrick Duquette, LeDroit)

Agrandir

Quand Doug Briden et Joanne Labadie (notre photo) ont acheté leur ferme en 2005, ils caressaient l'idée d'y planter un vignoble. Le tout premier du Pontiac.

Patrick Duquette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Produire du vin dans le Pontiac? Vous êtes fous!

Quand Doug Briden et Joanne Labadie ont acheté cette ferme à flanc de coteau près des chutes de Lusk, en 2005, ils caressaient l'idée d'y planter un vignoble. Le tout premier du Pontiac. 

Sauf que bien peu de gens y croyaient. «Du vin dans le Pontiac, ça ne se fait pas. Si ça se faisait, quelqu'un d'autre l'aurait déjà essayé. Vous seriez mieux de planter du foin, c'est plus payant», leur disait-on.

Mettons que le couple avait le fardeau de la preuve de son bord. Mais bon, Doug voyait naître un vignoble sur le remblai ensoleillé qui borde la route 148. Le sol était fertile et la crête allait offrir une protection contre les intempéries. Quant à la dénivellation du terrain, orientée vers le sud, elle était idéale.

«Exactement comme on en trouve dans les grands vignobles de France», note Joanne Labadie, une sommelière formée au Collège Algonquin.

Vous l'aurez compris, le couple n'a pas écouté les oiseaux de mauvais augure. En fait, il leur a fallu moins de 10 jours pour vendre leur maison et emménager dans la ferme ancestrale qui appartenait depuis plusieurs générations à la famille Lavigne. N'empêche qu'ils ont eu l'impression de faire un grand saut dans le vide.

«Il faut avoir le courage de suivre nos passions, dit Mme Labadie, qui avait encore trois enfants aux couches à l'époque. Vivre sur une ferme, c'était vraiment un rêve d'enfance. Oui, cela voulait dire beaucoup de travail. Mais ça allait me permettre de rester à la maison avec les enfants sans passer mes journées à jouer à Barney, le petit dinosaure.»

Au mois de juillet suivant, ils ont planté leurs 3000 premières vignes, acquises d'un viticulteur de Saint-Paul-d'Abbotsford, dans les Cantons de l'Est. C'était seulement le début d'un long processus d'expérimentation.

Il faut des années de travail avant de produire un vin de qualité. Dans leur cas, il aura fallu sept ans d'efforts, et des milliers de ceps de vigne cultivés et détruits, avant d'accoucher de leur première cuvée en 2012.

***

Aujourd'hui, leur ferme Lavender Ridge produit deux vins blancs et un vin rouge. Avec de bonnes et de moins bonnes années. Leur vin rouge, cuvée 2012, a gagné une médaille de bronze lors d'un concours tenu dans la région vinicole des Fingers Lake, dans l'État de New York. Par contre, 2015 a été une année de misère avec la perte de la récolte.

Néanmoins, le couple garde le cap. Toujours porté par son rêve de faire du Pontiac une véritable région viticole. Joanne a vite réalisé qu'un seul vignoble n'attirerait pas les foules. Elle a convaincu d'autres producteurs du coin de cultiver la vigne à leur tour, avec l'idée de créer éventuellement une route des vins.

Quelques années plus tard, le projet donne des fruits. Plusieurs vignobles commencent à produire des vins de qualité intéressante. Cinq viticulteurs du Pontiac forment aujourd'hui une association «officieuse», en attendant de devenir «officielle».

De la fenêtre de son magasin où elle prépare du pain à la lavande pour les habitants des environs, Joanne Labadie jette un regard de l'autre côté de la route 148. L'escarpement Eardley, fréquenté par les amateurs de plein air et les touristes, s'élève de toute sa hauteur. Elle se plaît à espérer que la Commission de la capitale nationale détournera une partie des visiteurs qui fréquentent son centre des visiteurs de Chelsea vers les chutes de Lusk, ce qui profiterait à toute l'industrie agrotouristique du Pontiac. 

Est-ce que le Pontiac aura bientôt sa route des vins? Jusqu'à maintenant, la passion contagieuse de Doug et Joanne a convaincu bien des sceptiques.

«Je sens que nous n'avons jamais été si près du but», dit Johanne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer