Ottawa la meilleure

Ottawa figure également au deuxième rang du palmarès... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Ottawa figure également au deuxième rang du palmarès des villes les plus accueillantes pour les retraités.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Ainsi, Ottawa serait la ville où il fait le mieux vivre au Canada, selon le magazine MoneySense.

Comme toujours, on peut contester la valeur de ce classement qui place la capitale fédérale au 1er rang sur 219 villes du pays. Gatineau, elle, figure au 17e rang.

La notion de «meilleure ville» renfermera toujours une grande part de subjectivité, malgré tous les efforts pour rendre la démarche la plus objective et scientifique possible.

Dans ce cas-ci, le seul fait que Boucherville figurait en tête du palmarès de l'an dernier laisse songeur. Car enfin, comment peut-on comparer la capitale du pays avec une banlieue de Montréal?

Mais bon, je pense qu'il faut prendre ce palmarès  pour ce qu'il est: une bonne occasion de discuter et de faire le point. Alors ne boudons pas notre plaisir.

Même si un cratère géant a quelque peu défiguré le centre-ville cette semaine, il faut reconnaître qu'on sent depuis plusieurs mois une frénésie sans égale à Ottawa.

À l'approche des célébrations du 150e de la Confédération canadienne, en 2017, on sent partout les efforts pour que la capitale soit au mieux lorsque débarqueront des millions de touristes.

Le réseau de transport en commun se développe à toute vitesse, les routes aussi. Le centre-ville se refait une beauté à grands coups de fonds publics. Le privé n'est pas en reste avec d'importants investissements au parc Lansdowne, de même qu'au Centre Rideau. Sans compter le gigantesque développement résidentiel et commercial annoncé sur les plaines LeBreton. 

Et puis, il y a quelque chose dans l'air depuis l'élection des libéraux. La Trudeaumanie et un certain optimisme ont balayé les sombres pronostics et les discours de peur de Stephen Harper sur la colline du Parlement.

Comme promis, le nouveau premier ministre a ouvert grandes les portes du pays à l'afflux de réfugiés syriens. Comme par hasard, le palmarès de MoneySense classe Ottawa et Gatineau aux deux premiers rangs pour ce qui est des villes les plus accueillantes aux immigrants.

La région d'Ottawa-Gatineau a la réputation d'être une région qui attire des travailleurs de partout au pays. Le palmarès laisse entendre que c'est aussi l'un des meilleurs endroits pour y élever ses enfants (Gatineau et Ottawa occupent les 8 et 9e rang à ce chapitre). Il ferait aussi bon y couler ses vieux jours, Ottawa figurant au 2e rang pour ce qui est des villes les plus accueillantes pour les retraités.

Tout n'est pas rose. Ottawa a aussi un côté sombre. Les affrontements entre gangs de rue et le nombre grandissant de fusillades inquiètent de plus en plus les autorités. Quant à l'attentat d'octobre 2014 contre le Parlement, il a tristement rappelé que l'attrait symbolique d'une capitale n'appâte pas que les touristes, mais aussi les terroristes...

*** 

La qualité de vie dans une ville tient donc à toutes sortes de choses, parfois bien subjectives. Certains diront qu'ils habitent la meilleure ville du pays à cause de la proximité de leur famille ou de la qualité des couchers de soleil...

Mais il y a des indicateurs qui ne mentent pas.

De bons salaires dans la fonction publique, des logements moins chers qu'à Toronto ou Vancouver, un des meilleurs accès aux soins de santé au pays, une vie sportive et culturelle riche et diversifiée: tout cela contribue à rendre heureux les habitants d'une ville.

Qu'elle soit objectivement ou pas la «plus bonne» ville du pays, Ottawa demeure privilégiée à de nombreux points de vue, tout comme sa voisine Gatineau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer