Barrette en mène large

Gaétan Barrette était de passage en Outaouais lundi.... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Gaétan Barrette était de passage en Outaouais lundi.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE/ Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, en mène tellement large lorsqu'il débarque en Outaouais qu'il peut se permettre de dire à peu près n'importe quoi sans en subir les conséquences.

Depuis la refonte administrative du système de santé, il n'y a plus grand monde au sein même du réseau pour donner la réplique au ministre et agir comme un contre-pouvoir.

Il fut une époque où un Bruno Bonneville, alors président du conseil d'administration du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau (CSSSG), n'hésitait pas à défier le ministre et à dénoncer les coupes dans le réseau.

Mais c'était avant la mise en tutelle du CSSSG, avant que la loi 10 ne mette la hache dans les conseils d'administration des établissements pour tout refondre en un seul monstre administratif, le CISSSO.

Si bien que maintenant, si vous avez une question à poser sur le système de santé, vous devez vous en remettre aux grands patrons du CISSSO ou au ministre lui-même.

Dans une région comme l'Outaouais où toutes les circonscriptions sont libérales, il ne reste plus grand monde pour critiquer les décisions d'un ministre libéral.

C'était plus évident que jamais, lundi, alors que le ministre Barrette s'est déplacé à Gatineau pour annoncer une bonne nouvelle, l'ouverture d'une maison de naissances. Les journalistes en ont profité pour le mitrailler de questions sur les dossiers de l'Outaouais.

C'est là que le ministre Barrette a affirmé, sans rire, que les délais de six mois pour obtenir les résultats d'un test Pap de dépistage du cancer du col de l'utérus en Outaouais n'étaient pas exceptionnels. «C'est une situation panquébécoise», a-t-il affirmé.

C'est faux. 

Quelques appels de ma collègue Justine Mercier ont suffi pour mettre à mal les déclarations du ministre.

Obtenir les résultats d'un test Pap prend beaucoup moins de temps dans de nombreuses régions du Québec, de Laval à Rimouski, en passant par Rivière-du-Loup, Saguenay et la Mauricie. Dans tous ces endroits, la norme des 60 jours fixée par le ministère est respectée, voire surpassée.

Une situation panquébécoise?

Si ma collègue n'avait pas persisté dans sa quête de la vérité, le ministre aurait réussi à faire croire aux femmes de l'Outaouais qu'elles n'attendent pas plus qu'ailleurs pour obtenir les résultats de leurs tests.

***

Sur la question du statut particulier de l'Outaouais en santé qui n'en est plus un, le ministre Barrette a joué la surprise. La même surprise qu'il affichait en décembre dernier quand LeDroit a révélé que les 20 millions du statut particulier servaient désormais à couvrir des dépenses courantes de fonctionnement plutôt que des frais liés à la situation frontalière de l'Outaouais.

Que le ministre Barrette soit surpris une première fois, ça va. Mais que son étonnement persiste deux mois plus tard, alors qu'il a eu amplement l'occasion d'approfondir le sujet, c'est... autre chose. L'indifférence du ministre alimente ce vieux préjugé voulant que l'Outaouais soit loin, très loin de Québec.

***

Enfin, sur les difficultés de l'Outaouais à recruter des médecins, le ministre Barrette a adopté la même stratégie que les responsables du CISSSO en répondant que c'est un «grand mystère» pour lui.

Un grand mystère?

En campagne électorale, il n'y avait pas de mystère. Les libéraux avaient une solution toute prête pour y remédier, la même que leurs adversaires péquistes: la création d'une faculté de médecine en Outaouais. Depuis, le dossier traîne en longueur. 

Lundi, le ministre Barrette ne s'est même pas donné la peine de fournir un nouvel échéancier pour réaliser ce qui était pourtant une promesse phare des libéraux. Autre preuve qu'il en mène large lorsqu'il débarque sur les terres rouges de l'Outaouais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer