Une question de confiance

Voilà presque 15 ans que Michel Plouffe dirige les... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Voilà presque 15 ans que Michel Plouffe dirige les destinées de Développement économique - CLD Gatineau. Il a survécu à trois maires, ce qui n'est pas rien.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Voilà donc la Ville de Gatineau confrontée à sa pire crise des ressources humaines depuis le congédiement de la vérificatrice générale Sophie Lachance, en 2007.

Bien sûr qu'il ne faut pas sauter trop vite aux conclusions avant de connaître l'ensemble des faits. N'empêche que de voir le grand patron du développement économique, Michel Plouffe, accusé au criminel, ça donne un choc.

Presque tout le monde connaît de près ou de loin M. Plouffe dans la communauté d'affaire de Gatineau.

Voilà presque 15 ans qu'il dirige les destinées de Développement économique-CLD Gatineau. Il a survécu à trois maires, ce qui n'est pas rien.

C'est lui qui négocie, entre autres, avec les investisseurs intéressés à s'établir à Gatineau. Lui, encore, qui épluche les plans d'affaires des entrepreneurs locaux en quête de subventions.

Le maire et le conseil municipal comptent sur lui afin de les éclairer lors de prises de décisions cruciales pour le développement économique et la création d'emplois à Gatineau.

Michel Plouffe exerce le genre de boulot où le lien de confiance est plus que primordial. En fait, il est au centre de tout ce qu'il fait.

Même si les accusations auxquelles M. Plouffe fait face n'ont aucun lien direct avec son emploi, elles pourraient devenir lourdes de conséquences pour son avenir professionnel.

S'il s'avérait qu'il a menti à la police ou fabriqué de faux documents, c'est son intégrité au-dessus de tout soupçon qui serait remise en cause.

Mais pour l'instant, aucune de ses allégations n'a passé le test des tribunaux. En attendant, M. Plouffe a droit à la présomption d'innocence, comme tout le monde.

***

Car il se peut que Michel Plouffe ait été victime d'une machination de la part d'individus sans scrupules. Personne n'est à l'abri d'une telle chose.

Ce qu'on sait de façon certaine, c'est que la police a découvert une production de cannabis dans son chalet de Val-des-Bois à l'hiver 2013. À l'époque, il louait le chalet à une autre personne.

La police a aussi déposé des accusations contre Marc Steele, une connaissance de M. Plouffe, et ancien propriétaire du restaurant Chez Marcus à Gatineau.

Le ministère public reproche à M. Plouffe d'avoir fabriqué un faux bail et d'avoir entravé le travail de la Sûreté du Québec au préjudice d'une troisième personne, Paul Côté.

Des sources disent que M. Plouffe a voulu «couvrir» une connaissance. Mais ce ne sont que des présomptions. Pour l'instant, on en sait très peu sur les liens entre les trois protagonistes.

***

Contrairement à M. Plouffe, l'ancienne vérificatrice générale Sophie Lachance n'était accusée d'aucun crime lorsqu'elle a été congédiée par le conseil municipal en 2007. On lui reprochait surtout des dépenses inappropriées.

Ça n'avait pas empêché toute l'affaire de dégénérer en coûteux bordel judiciaire. Le conseil municipal y avait perdu une partie de sa crédibilité. La Commission des relations du travail avait innocenté Mme Lachance et la Ville de Gatineau avait été forcée de la réembaucher...

Jusqu'à maintenant, le maire Maxime Pedneaud-Jobin a fait ce qu'il avait à faire. Il a annoncé la suspension avec solde de M. Plouffe pour une durée indéterminée en attendant d'avoir en main toutes les informations pour statuer sur son sort.

Vu la lenteur de la justice, il s'écoulera des mois, si ce n'est des années, avant que l'affaire connaisse son dénouement.

À court terme, il faudra voir les conséquences de tout cela sur la réforme très attendue du développement économique, dont Michel Plouffe était l'architecte. Le maire a confié l'intérim à Jean Lepage, un directeur chevronné du CLD. Il est capable de faire le boulot.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer