La vie est belle pour Latendresse

Partager

Tout va bien pour Guillaume Latendresse.

Il est en santé. Il est sur le deuxième trio des Sénateurs avec Daniel Alfredsson et Kyle Turris. Et pour parfaire son petit bonheur, il a eu droit à la visite de sa conjointe, la chanteuse Annie Villeneuve.

«Elle a beaucoup de projets ces temps-ci. En fin de semaine, elle avait un spectacle à La Tuque et un autre à Dolbeau. Elle est arrivée à Montréal à 16h30 et à 18h30 elle était ici. Elle a fait à peu près 16heures de route en deux jours pour passer 24heures ici. Et là, on va se revoir dans deux ou trois semaines. C'est ça notre vie, on a chacun nos carrières et on ne veut pas les laisser. C'est la beauté de notre couple, on est capable de s'accomplir chacun de notre côté», confiait-il hier.

Latendresse a été mis sous contrat le 1erjuillet par les Sénateurs et en discutant avec lui, on comprend rapidement que «Tender» croit avoir fait le bon choix en acceptant l'offre de Bryan Murray, un pacte d'un an pour 1,25 million$.

C'était une décision très logique du point de vue sportif. Les Sénateurs étaient à la recherche d'un ailier gauche de puissance pour remplacer Nick Foligno, expédié à Columbus pour faire l'acquisition d'un autre francophone, Marc Méthot.

«J'avais dit à mon agent que si Ottawa appelait, c'est là que je voulais y aller, c'était mon premier choix. Il y avait une ouverture sur le top 6 et c'est maintenant à moi de prouver que c'est ma place. J'ai confiance», a-t-il réitéré hier.

Latendresse se dit dans une forme optimale, lui qui pèse entre 232 et 234 Livres. Il a bon espoir que ses problèmes de hanche et de commotions cérébrales soient derrière lui.

Hier, il a montré qu'il avait toujours de «bonnes mains», celles qui lui ont permis de compter 25 buts en 55 parties avec le Wild en 2009-2010, dans les mois qui ont suivi la transaction qui l'a sorti de Montréal contre Benoît Pouliot. Lors d'un exercice à deux contre un, il a accepté une passe de Turris à l'embouchure du filet avant de lui redonner la rondelle avec une cage béante devant lui.

Plus de détails dans LeDroit du 16 janvier 2013 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer