Retour à la normale à la Place Banque Scotia

Partager

La dernière fois que j'avais mis les pieds au Coffre-fort, c'était pour un excellent spectacle de Bruce Springsteen en novembre dernier. Et avant ça, pour des questions reliées au hockey, ça remontait à juin dernier, soit avant le repêchage.

En ce début de janvier 2013, il était donc rafraîchissant de passer par la Place Banque Scotia pour jaser de la prochaine saison écourtée des Sénateurs d'Ottawa, après des mois de couverture à distance du foutu lock-out qui a enfin été réglé tôt dimanche matin.

Quand l'entraîneur-chef Paul MacLean et le président Cyril Leeder se sont présentés devant la presse locale en début d'après-midi, ils ont évidemment pris bien soin de faire des beaux yeux aux partisans.

«Notre message aux amateurs est que nous sommes désolés qu'ils aient eu à endurer un conflit de travail aussi long», a d'ailleurs commenté Leeder d'entrée de jeu.

Ce sont de bien belles paroles, tout comme celles de MacLean qui a remercié les amateurs «pour leur patience au cours d'une période frustrante pour nous tous, mais venez nous voir jouer, car on va jouer avec ardeur pour nos partisans», a-t-il assuré.

Parler hockey

Mais après des mois de discussions tournant autour des revenus reliés au hockey, des dénis d'intérêt et du «montant intégral», on était bien plus intéressés de savoir comment les Sénateurs entendaient combler la perte des défenseurs Jared Cowen et Mike Lundin, blessés pendant le lock-out (le premier ratera toute la saison, le second environ un mois), quels joueurs seront promus de Binghamton en attaque et qui de Ben Bishop ou Robin Lehner agira comme adjoint au gardien numéro un Craig Anderson.

Ça, c'est avant même de savoir exactement quand le camp d'entraînement débutera (ça s'enligne pour samedi ou dimanche) et à quelle date débutera le calendrier régulier (probablement le samedi 19janvier).

MacLean n'avait pas beaucoup de réponses à donner, mais un peu plus tard, le directeur général Bryan Murray a révélé que Bishop et Lehner seront tous deux invités au camp d'entraînement, tout comme le premier choix de l'été dernier, le défenseur Cody Ceci, échangé hier par les 67's.

Reste encore à voir quels défenseurs du club-école auront une chance d'auditionner pour les postes disponibles, entre Mark Borowiecki, André Benoit, Patrick Wiercioch et Eric Gryba, tandis qu'il est acquis qu'un excellent espoir comme Jakob Silfverberg sera au camp, avec quelques autres attaquants.

Murray a aussi indiqué qu'il avait eu des appels d'une demi-douzaine d'agents de vétérans défenseurs.

Pariez qu'à peu près tous les défenseurs qui sont agents libres vont lui passer un coup de fil au cours des prochains jours. Et que tous les directeurs généraux qui ont surplus de joueurs à cette position feront de même. Surtout ceux qui pourraient avoir besoin de larguer des hauts salariés pour se conformer aux nouvelles règles de la convention collective, même si le plafond salarial pour cette saison demeure assez élevé (70,2 millions$, avant de baisser à 64,5 millions$ la saison prochaine).

Beaucoup d'options, donc, pour le septuagénaire de Shawville (on ne peut plus l'appeler le «p'tit gars» de Shawville quand il a eu 70 ans le mois dernier).

Comme une organisation n'a jamais assez de bons défenseurs, je pense qu'il devrait certes donner une chance à quelques vétérans lors du prochain camp. Des gars comme l'ancien des Devils et des Sharks (et ex-Olympique) Colin White, ainsi que l'ancien du Wild Kurtis Foster, un joueur du coin - il vient de Carp - qui a passé le lock-out en Finlande.

Plus de détails dans LeDroit du 8 janvier 2013 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer