Bonne nouvelle, mauvaise nouvelle

Partager

Sur le même thème

Quand Hockey Québec a annoncé hier la création d'une nouvelle Ligue d'excellence AAA-AA pour les niveaux pee-wee et bantam pour la saison 2013-2014, c'était une bonne, mais en même temps une mauvaise nouvelle pour l'Outaouais.

C'est bon pour les pee-wees, alors que les meilleurs vont jouer avec et contre les meilleurs de leur groupe d'âge, favorisant un meilleur développement de l'élite.

Chez les bantams, le principe était déjà en vigueur depuis cette saison dans le cadre d'un projet pilote auquel la région adhérait tout comme le Richelieu et les Laurentides-Lanaudière. Mais comme au cours des deux saisons précédentes où l'Outaouais déléguait deux formations dans le circuit AAA d'Ottawa, les joueurs et leurs parents n'avaient qu'à traverser les ponts enjambant la rivière des Outaouais pour aller disputer leurs parties.

Le président de Hockey Outaouais Mario Lemery s'est cependant fait dire par les dirigeants de Hockey Québec que la région ne pourra plus bénéficier de ce «statut particulier». Elle devra se joindre au circuit provincial québécois, qui sera divisé en deux «associations»: celle de l'Ouest étant composée d'équipes des régions de Montréal, Laurentides-Lanaudière et de l'Abitibi.

Lemery n'est pas trop content de cette décision unilatérale, lui qui est parti de la réunion où la nouvelle lui a été annoncée en claquant la porte.

«Je suis d'accord avec l'idée de faire du AAA et du AA. Mon seul problème avec ça, c'est qu'on nous oblige à aller jouer du côté du Québec. Pour nous, ça n'a pas de bon sens, car au lieu de coûter 800$ par saison aux parents d'un jeune, ça va leur coûter 3000$», m'a confié Lemery hier, faisant référence aux frais élevés de transports en autobus des équipes.

«J'ai été surpris qu'on nous oblige à sortir de la ligue d'Ottawa. Pourtant, ça ne nous empêche pas de suivre à la lettre le plan de développement et d'encadrement de ces joueurs établi par Hockey Québec et les structures intégrées (celle de l'intrépide midget AAA de Gatineau dans le cas de l'Outaouais). Et comme on utilise les mêmes ratios, on peut participer aux tournois et aux championnats provinciaux, tout en sauvant beaucoup d'argent», ajoute-t-il.

Plus de détails dans LeDroit du 12 décembre 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer