Difficile à suivre, Philippe Couillard!

La première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, et... (JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, et Philippe Couillard.

JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il est difficile de suivre le cheminement du gouvernement de Philippe Couillard sur les questions environnementales.

D'une part, le premier ministre se fait le champion de la lutte aux changements climatiques chez ses homologues des provinces et du fédéral. Mais d'autre part, il donne l'impression de renier cet engagement, en liant la position de son gouvernement sur le pipeline Énergie-Est aux retombées économiques pour le Québec. Est-ce à dire qu'il est prêt à troquer les enjeux environnementaux contre des avantages économiques?

Ce n'est pas clair, et ce ne l'est pas davantage à l'issue de la réunion du Conseil de la fédération vendredi à Terre-Neuve.

Énergie-Est, c'est l'exploitation du pétrole des sables bitumineux dont les émissions de gaz à effet de serre sont pires que celles du pétrole conventionnel.

Je comprends que M. Couillard soit sensible aux retombées économiques de projet. Je comprends également que le Québec ne peut agir seul sur les enjeux environnementaux, et qu'il est essentiel de bâtir une stratégie commune pour aller de l'avant en cette matière.

Cela suppose donc des compromis avec les autres provinces, dont celles qui produisent du pétrole. C'était le but de la conférence des premiers ministres.

Mais ce dont on y discutait, c'était d'une stratégie énergétique et non pas environnementale.

Mystérieux plan de match

Ce que l'on voit mal, dans le cheminement de Philippe Couillard, c'est le plan de match pour le Québec, la stratégie globale pour les années à venir. Tous les politiciens nous parlent de développement durable, mais personne ne semble être en mesure de nous décrire comment ça va se passer. Le gouvernement du Québec a-t-il un tel plan? On aimerait le savoir.

La bourse du carbone, c'est bien beau et peut-être que ça inciter les entreprises à diminuer leurs émissions. Mais cela servira à quoi si les gouvernements continuent, au même moment, d'autoriser des projets comme la cimenterie de Port-Daniel et l'exploitation accrue des sables bitumineux, qui augmentent considérablement les émissions de gaz à effet de serre?

Bref, si les premiers ministres du Québec et de l'Ontario qui veulent assumer un leadership en ce domaine savent où ils s'en vont, ils auraient intérêt à s'expliquer davantage.

Parce qu'à l'heure actuelle, on ne sait pas vraiment.

Bienvenue dans le club

Ainsi donc, Gabriel Nadeau-Dubois a été victime d'attaques virulentes après avoir dénoncé une certaine partie du mouvement indépendantiste, qu'il a qualifié d'«exclusif» et de «xénophobe», sur les ondes de Télé-Québec.Bienvenue dans le club, M. Dubois.

Parce qu'il est malheureusement vrai que certains individus sont d'une agressivité inqualifiable en réaction aux commentaires les moindrement critiques à l'endroit du mouvement souverainiste, du Parti québécois et de Pierre Karl Péladeau. La plupart des journalistes et des chroniqueurs qui suivent la politique québécoise en ont fait l'expérience.

Il ne s'agit pas ici de critiques éclairés qui débattent de nos écrits ou de nos opinions. Il s'agit plutôt de gens qui abusent des injures et des insultes et qui nous font des procès d'intention sans même discuter du fond des questions soulevées.

Les médias sociaux ont donné un nouveau forum à cette forme de pollution qui ressemble souvent à de l'intimidation. M. Péladeau y a contribué en transportant au PQ son obsession pour les médias concurrents de Québecor, comme Gesca. Mais ce n'est pas lui qui a parti le bal. On a assisté au même phénomène pendant le débat sur la charte de la laïcité et à l'occasion du printemps érable de 2012. Un printemps érable où Nadeau-Dubois était l'un des principaux acteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer