Pas un moyen de défense

La suggestion du premier ministre Stephen Harper sur... (La Presse Canadienne)

Agrandir

La suggestion du premier ministre Stephen Harper sur les armes à feu en a fait bondir plus d'un et ce, d'un océan à l'autre.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Lorsqu'un inconnu a sonné à ma porte en septembre 1984, peu avant minuit, pour «parler de la couverture de La Presse et de la campagne électorale», j'ai refusé d'ouvrir et je lui ai demandé de venir me voir au bureau, le lendemain. Il a insisté, j'ai refusé à nouveau, il a sorti une arme et il a tiré... Pas de mal autre qu'un trou de projectile dans le bas de ma robe de chambre, mais la chienne, oui.

Nous avions des armes de chasse à la maison de ferme de mes parents, quand j'étais enfant. Un fusil de chasse de calibre 20, et une carabine. Mon père n'était pas un chasseur, mais il en avait fait un peu, dans sa jeunesse. J'ai utilisé son fusil à deux reprises, sans avoir à demander la permission. Un lièvre et une perdrix... Je n'ai pas vraiment aimé l'expérience.

Moyen de défense?

C'était courant à la campagne, dans le temps, d'avoir des armes de chasse. Mais jamais mon père n'a considéré son fusil comme un moyen de défense. Pourtant, il nous arrivait d'avoir des visiteurs à l'improviste, en plein milieu de la nuit. Des conducteurs qui prenaient le champ dans «le chemin du bois». Le chien jappait à se faire vomir, mon père se levait, il sortait le tracteur, et il allait sortir l'auto du banc de neige.

Sauf exception, c'est encore ça la vie à la campagne. Et voilà que Stephen Harper y encourage la possession d'armes à feu... pour se défendre. C'est incroyablement irresponsable.

Parce qu'utiliser une arme à feu pour se défendre, c'est mettre sa vie en danger, ainsi que celle des autres.

Un chien

Au lendemain de la visite du tireur à ma résidence d'Ottawa, ma première réaction a été d'acheter un fusil au Canadian Tire local. Le vendeur m'a dit qu'il fallait d'abord passer au poste de police pour le permis. J'y ai rencontré un vieux policier qui m'a demandé pourquoi je voulais faire cet achat. Je lui ai raconté. Il m'a demandé si j'avais un chien à la maison: «Non, monsieur l'agent». Il m'a expliqué gentiment que pour ma protection et pour soigner la peur, un animal serait de beaucoup préférable.

«Si vous avez une arme et que vous surprenez un voleur à domicile, vous risquez de le tuer et c'est vous qui allez vous retrouver devant les tribunaux».

J'ai compris, et je me suis acheté un terrier Airedale de trois ans, une bête magnifique même pas dressée pour la garde, et qui n'avait pas une graine de malice. Sauf qu'elle jappait fort!

Le problème

C'est ça, le problème avec la suggestion de Stephen Harper. Que ce soit en ville ou à la campagne, une arme à la maison, ce n'est pas un moyen de défense. De toute manière, les règles entourant l'entreposage des armes de chasse et des munitions, font qu'une personne victime d'une invasion de domicile ou d'une agression n'aura jamais le temps d'aller chercher son fusil.

Question: vous ne vous sentez pas en sécurité à la maison et vous ne voulez pas de chien? Un système d'alarme sera beaucoup plus efficace qu'une arme. Le simple fait d'avoir un collant dans vos portes et fenêtres indiquant l'existence d'un système d'alarme découragera la plupart des voleurs. Et que faire si on sonne à votre porte à minuit? Je vous donne mon truc: un système d'intercom à la porte. Vous demandez qui est là, et à moins que ce ne soit une connaissance, vous refusez d'ouvrir. Et si malgré tout vous êtes parano, une caméra vous coûtera encore moins cher qu'une arme à feu avec les permis.

Si je ne vous ai pas convaincus et que vous trouvez que Stephen Harper a raison, allez vivre aux États-Unis. Quand vous constaterez que vos voisins ont des armes à feu à la maison et dans leur auto «pour se défendre», vous comprendrez que c'est parce que tout le monde a des armes, qu'ils ont peur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer