La grande dame d'Aylmer

Constance Provost, 88 ans, a été mairesse d'Aylmer... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Constance Provost, 88 ans, a été mairesse d'Aylmer pendant douze ans, de 1983 à 1995.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partager

Je l'ai invitée dans un café du secteur Aylmer pour notre entretien. Mais elle m'a répondu: «Si tu veux faire cette entrevue dans un café d'Aylmer, tu n'auras pas la chance de me poser une seule question parce qu'il y aura toujours quelqu'un qui s'arrêtera à notre table pour me saluer. On va faire ça chez moi, on sera plus tranquille».

Son «chez elle», c'est le luxueux Monastère de la rue Principale du secteur Aylmer. Une résidence pour aînés autonomes. Elle y vit depuis plusieurs années.

Et pour Constance Provost, il n'était pas question d'aller vivre dans un autre secteur de la ville. Parce que comme on dit, elle a l'ancienne ville d'Aylmer tatouée sur le coeur.

«Je suis née à Aylmer, j'ai été baptisée à l'église Saint-Paul, j'ai grandi ici. Toute ma vie est ici», lance-t-elle.

Constance Provost, 88 ans, a été mairesse d'Aylmer pendant douze ans, de 1983 à 1995. Elle avait auparavant siégé comme conseillère municipale pendant une dizaine d'années.

Une photo d'elle à l'époque où elle était mairesse est accrochée au mur de son salon. Puis d'autres photos s'ajoutent au décor. Une d'elle avec ses cinq enfants. D'autres avec ses cinq petits-enfants. Et une autre de son mari, Jean Provost (le frère de l'acteur hullois Guy Provost).

«Votre mari est décédé depuis longtemps?», que je lui demande pendant qu'elle me fait visiter son «musée».

«Oh oui, répond-elle. Il était âgé dans la trentaine quand il est décédé d'une crise cardiaque. Un jour, il est rentré du travail - il était propriétaire de l'imprimerie Wrightville sur le boulevard St-Joseph - il m'a embrassée, puis il est tombé au sol. Comme ça! Je lui ai dit 'Fais pas ton comique en faisant semblant de tomber pour moi'. Mais j'ai vite réalisé qu'il ne blaguait pas. J'ai appelé les secours et un policier est arrivé avant les ambulanciers. Il a pris le pouls de mon mari, il a levé la tête et il m'a dit: 'Cet homme est mort'. Je m'en souviendrai toujours. Jean et moi avons eu cinq enfants. Il aura au moins vu ses enfants bébés», souffle-t-elle.

La politicienne

Impossible de jaser pendant près d'une heure avec Constance Provost sans parler de politique. La politique, ça lui coule dans le sang. Comme Obélix le Gaulois, elle est tombée dedans quand elle était enfant.

«Mon père était haut fonctionnaire au fédéral, raconte-t-elle. Et il m'emmenait tout le temps avec lui quand il rencontrait les politiciens. Je me souviens d'avoir rencontré l'ancien premier ministre John Diefenbaker. Et il y en a eu plusieurs autres. Je nage dans la politique depuis mon enfance».

Mais c'est en politique municipale que Constance Provost a fait sa marque. Elle a quitté la mairie d'Aylmer en 1995. Mais elle affirme que si elle avait su que les cinq villes de l'Outaouais urbain allaient être fusionnées six ans plus tard, qu'elle serait restée à la mairie pour s'opposer à cette fusion.

«J'étais contre cette fusion, dit-elle. Et si j'étais restée à la mairie, je me serais battue pour une fusion Hull-Aylmer. Ça me semblait la chose logique à faire. Hull et Aylmer fusionnent à l'ouest, et Gatineau, Buckingham et Masson-Angers fusionnent à l'est. Ici à Aylmer, nous n'avons aucune affinité avec Gatineau. Mais je ne veux pas dénigrer Gatineau. On aurait pu faire une belle grande ville là-bas. Mais la fusion Hull-Aylmer était prévue dans le plan Gréber. Et mon père, qui siégeait sur le conseil d'administration de la Commission de la capitale nationale, était d'accord avec cette fusion Hull-Aylmer. Et moi aussi. C'est le plan qu'on aurait dû suivre. Et aujourd'hui, ça me fait de la peine de voir où nous en sommes. On passe notre temps à dire qu'on habite Gatineau. C'est comme si on nous avait enlevé notre identité».

CONSTANCE PROVOST SUR...

...sa plus grande réalisation comme mairesse d'Aylmer

«Le fait d'avoir respecté les deux langues et les deux cultures. Les francophones et les anglophones ont toujours vécu en harmonie à Aylmer. Et quand j'entends certains dire des choses comme: 'Parlons français, coupons l'anglais', je me dis 'Ah! Come on!'. Le fait qu'on vive ensemble est notre richesse. On ne devrait pas dénigrer ça. On a le privilège de grandir avec deux cultures. C'est quelque chose d'unique à Aylmer.»

Vous parlez de Jean-Paul Perreault?

«Ah... lui. Il est venu se donner un titre ici. Il ne me parlait pas quand j'étais mairesse parce qu'il disait que j'étais anglophone. Il me disait toujours: 'Toi et tes Anglais'. Mais je suis francophone. Constance Provost, née Morin.»

...le maire de Gatineau Marc Bureau

«J'ai toujours aimé Marc. Il est l'un des maires les plus intelligents que j'aie connus. Il a toujours eu un grand respect pour moi et il me dit toujours: 'On aurait bien travaillé ensemble, MmeProvost'.»

...le parti politique Action Gatineau

«Comment dirais-je? Je dois faire attention à ce que je dis. Quand j'ai commencé en politique, mon père m'a dit: 'À ta première expérience, shut up'. Prends quatre ans pour apprendre le fonctionnement d'une ville. Respecte les autres et apprends à travailler en équipe. Mais là, il y a un groupe d'élus qui se sont proclamés les grands chefs. Et je trouve que c'est triste. Ce sont de grands connaisseurs qui, dans le fond, ne connaissent rien. Ils viennent juste d'entrer en politique! Mais la politique est une école. Et j'ai gradué de cette école. Et j'ai vite compris que tu ne deviens pas grand patron du jour au lendemain. Tu dois te renseigner, apprendre, faire tes classes. Je ne veux pas descendre qui que ce soit, mais il y a un apprentissage à faire avant de viser le sommet».

...sur sa santé

«Je suis en pleine forme. J'ai 88 ans mais je suis bien plus jeune de coeur que d'autres plus jeunes en âge que moi. Il suffit de sourire. De sourire aux autres, et de sourire à la vie.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer