Ils se sont (enfin) dit oui

Nathalie Martin est propriétaire du Vignoble de Chelsea.... (Courtoisie)

Agrandir

Nathalie Martin est propriétaire du Vignoble de Chelsea.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vous planifiez votre mariage depuis des mois. La salle est réservée, les décors et les fleurs sont achetés, le disc jockey y sera, le souper aura cinq services, vous attendez 60 convives qui viennent d'un peu partout au Québec et certains arriveront d'aussi loin que la France. La grosse affaire, quoi.

Mais à trois jours de votre mariage, vous recevez un texto du site où vos noces seront célébrées qui vous apprend que cet endroit est en faillite et que la salle ne sera pas disponible pour votre célébration du samedi. Catastrophe.

C'est arrivé à un couple de Blainville. Les deux tourtereaux devaient unir leur vie samedi dernier à l'Auberge Prema Shanti, à Val-David dans les Laurentides. Mais cet endroit a déclaré faillite la semaine précédente. Et cette auberge n'a averti ce couple que trois jours avant leur arrivée. Pire encore, les 60 invités devaient tous séjourner à cette auberge. Donc non seulement le mariage était à l'eau, mais ces gens n'avaient même plus d'endroit où passer le week-end !

Heureusement pour tout ce beau monde, Nathalie Martin était là.

Nathalie Martin est propriétaire du Vignoble de Chelsea. Et lorsqu'un ami gatinois du pauvre couple de Blainville lui a téléphoné en désespoir de cause, c'est-à-dire à savoir si la salle de réception du Vignoble de Chelsea était libre le week-end dernier, Mme Martin a vite pris la situation en main.

« Dites à ce couple de venir me voir, a-t-elle répondu à l'ami du couple. Je vais leur organiser quelque chose. »

Et Mme Martin a effectivement « organisé quelque chose ».

Elle a gratuitement offert à ce couple la salle de mariage et de banquet du Vignoble de Chelsea, une salle qui se loue habituellement au coût de 3 000 $. 

Un disc jockey de l'Outaouais a lui aussi offert gratuitement ses services. Et une fleuriste de la région l'a imitée en offrant gracieusement des arrangements floraux pour l'occasion.

« Et en ce qui a trait aux décors, explique Mme Martin, j'en ai ici au Vignoble. Et le couple qui se mariait chez nous le samedi soir a accepté de laisser tous ses décors pour le mariage du lendemain (dimanche), c'est-à-dire pour le mariage du couple (floué par l'auberge de Val-David).

«Quand ce couple (de Blainville) a vu la salle à son arrivée le dimanche, les deux ont dit : «Wow ! C'est exactement ce qu'on souhaitait comme décor !», ajoute fièrement Mme Martin.

Tout était prêt pour leur mariage. Ils n'ont eu qu'à payer pour la nourriture (un méchoui) et l'alcool.

«Je trouvais leur situation tellement choquante, il fallait que je les aide, poursuit-elle. Ils étaient tellement découragés et pris au dépourvu quand ils sont venus me rencontrer vendredi dernier. Ils venaient de perdre quelques milliers de dollars. La mariée avait les larmes aux yeux. Ils m'ont dit qu'ils allaient simplement se marier ici et qu'ils n'allaient pas déranger davantage. Mais je leur ai dit de ne pas s'en faire, que j'allais leur organiser quelque chose de bien. Et dimanche dernier, ils m'ont remerciée pendant le mariage. Ils m'ont remerciée après le mariage. Et ils m'ont encore remerciée à leur départ en me disant qu'ils n'auraient pas pu vivre une si belle journée de noces. Ils étaient vraiment, mais vraiment heureux. Et ça m'a fait plaisir de faire ça pour eux.»

Et si vous vous demandez où les 60 invités - dont certains venus de la France - ont été hébergés, Mme Martin affirme que des propriétaires de chalets situés à Chelsea et à proximité de ce village de l'Outaouais ont gratuitement offert leur résidence d'été aux invités à cette noce.

Comme quoi les gens de Chelsea ont vraiment le coeur à la bonne place.

Le couple en question a préféré conserver l'anonymat dans cette histoire, de façon à profiter de sa lune de miel pleinement méritée...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer