La meilleure pizza au monde

Laudy Saab est copropriétaire avec son mari, Moe,... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Laudy Saab est copropriétaire avec son mari, Moe, de cette populaire pizzeria du chemin McArthur qui a ouvert ses portes en 1960.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / «N'oublie pas d'écrire que nous faisons la meilleure pizza au monde ! », me lance Laudy.

Comme si elle avait à me convaincre... Ça fait des années que j'écris dans cette chronique que Louis' Pizza du secteur Vanier, à Ottawa, fait la meilleure pizza.

Mais au monde ? Peut-être. Probablement, puisque Laudy le dit.

Laudy Saab, 61 ans, est copropriétaire avec son mari, Moe, de cette populaire pizzeria du chemin McArthur qui a ouvert ses portes en 1960.

Il y a 48 ans, presque jour pour jour, elle quittait le Liban, son pays natal, pour immigrer au Canada avec sa soeur aînée, Margo.

« C'était le 10 juillet, se souvient-elle. Et il était 19 h lorsque je suis descendue de l'avion à l'aéroport d'Ottawa. Nos parents souhaitaient une meilleure vie, un meilleur avenir pour leurs deux filles. Alors, ils nous ont envoyées au Canada où le frère de ma mère, mon oncle Louis, nous attendait pour nous héberger et prendre soin de nous. J'avais 13 ans. Et nos parents sont venus nous rejoindre huit ans plus tard, en 1976, lorsqu'ils ont fui la guerre au Liban. »

Laudy a complété ses études secondaires à Vanier tout en travaillant à temps partiel dans le restaurant de son oncle Louis. « Je ramassais les tables, je lavais la vaisselle, je faisais un peu de tout », dit-elle. Et une fois son secondaire complété, Laudy est devenue serveuse à temps plein à cette même pizzeria.

C'est en 1980 qu'elle et son mari ont acheté « Louis' Pizza » de son oncle, et ils en sont les propriétaires depuis. Et tout porte à croire que cette pizzeria restera dans la famille Saab pour encore plusieurs décennies.

Laudy et Moe ont trois filles et quatre petits-enfants. « Notre fille Rima travaille ici depuis plusieurs années et c'est elle qui prendra la relève lorsque mon mari et moi prendrons notre retraite. Nos deux autres filles travaillent ailleurs, mais elles viennent nous donner un coup de main le soir et les fins de semaine. »

Mercredi midi, lors du passage du Droit chez Louis' Pizza, c'était Julia, la petite-fille de Laudy qui est âgée de 21 ans, qui servait les clients aux tables. Et celle-ci se voit déjà à la tête de cette entreprise familiale qui compte quatre générations.

« Mais je devrai être patiente, lance-t-elle. Mes grands-parents le légueront d'abord à ma mère, Rima, et à mes deux tantes. Et après, ce sera mon tour. Donc comme je disais, je devrai être très patiente », ajoute Julia en souriant.

L'endroit était bondé mercredi midi. Comme tous les midis, quoi. La réputation de ce restaurant n'est plus à faire. Sur les murs, on peut apercevoir des photos de personnalités qui se sont arrêtées chez Louis' pour une pointe de leur célèbre pizza. L'ancien capitaine des Sénateurs d'Ottawa Daniel Alfredsson y est, tout comme la femme de l'ancien premier ministre Jean Chrétien, Aline, ainsi que l'ancien ministre fédéral, Julian Fantino, qui était un régulier. 

Puis il y a cette lettre de remerciements « pour une pizza extraordinaire » qui est encadrée et qui décore le mur du restaurant depuis quelques mois. Cette lettre est signée : Justin Trudeau et Sophie Grégoire.

« Et deux films ont été tournés ici dans le restaurant, souligne Laudy en me montrant une photo de l'actrice Ashley Leggat qui prend place à une table de la pizzeria de l'avenue McArthur lors du tournage, en 2013, d'une scène du film américain The Perfect Boss.

«Ça fait 48 ans que je travaille ici, reprend Laudy, et je calcule que j'ai servi dans ma vie plus d'un million de personnes. C'est ce qui va me manquer le plus lorsque je serai à la retraite : nos clients. J'aime venir travailler et rencontrer tous ces gens. Chacun a son histoire, chacun a son bon mot. C'est merveilleux. Donc ce n'est pas demain matin que je me retirerai. Je m'ennuierais si je restais à la maison. Ce restaurant, c'est ma famille. C'est ma vie.»

Sa petite-fille Julia avait donc raison. La patience sera de mise si celle-ci veut, un jour, prétendre préparer la meilleure pizza au monde...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer