Goodbye Jack!

CHRONIQUE / Ce n'est pas une grosse perte pour le Parti... (Archives, Le Droit)

Agrandir

Archives, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Ce n'est pas une grosse perte pour le Parti progressiste-conservateur de l'Ontario...

On apprenait en fin de semaine que le chef de ce parti, Patrick Brown, a expulsé de son caucus le député de Carleton-Mississippi Mills, Jack MacLaren. Le chef Brown n'a pas apprécié les propos francophobes qu'a tenus Jack en 2012.

Jack participait alors à une assemblée publique, ou à un ralliement quelconque, peu importe. Et lorsqu'un citoyen qui s'est dit membre du regroupement anti-francophone Canadians for Language Fairness a remis en question l'exigence du français pour obtenir des emplois dans la région, Jack a répliqué : « vous n'avez pas à me convaincre de ce qui cloche avec le français dans l'est de l'Ontario ». Et lorsqu'on a demandé à Jack pourquoi ce sujet n'était pas débattu publiquement par les politiciens, l'ami Jack a répondu : « vous n'entendez pas parler de ça parce que nous tentons de nous faire élire ».

Jack, Jack, Jack... N'as-tu pas vu le guêpier dans lequel tu tombais en répondant à ces gens ? Ne savais-tu pas que Canadian for Language Fairness (CLF) est tout sauf fair ? Ou serais-tu d'accord avec ces gens ?

C'est ça, hein ? T'es d'accord avec ce groupe. C'est ce que j'en conclus par tes réponses. Alors un jour, mon Jack, il faudra que tu m'expliques ce qui cloche vraiment avec le français dans l'est de l'Ontario. Je serais curieux de t'entendre.

En fait, oublie ça, Jack. J'ai déjà tout entendu de tes amis de Canadian for Language Fairness.

C'était en 2012, la dernière fois que je les ai croisés. La même année que la vidéo dans laquelle tu tiens des propos francophobes a été tournée. Et ils m'ont dit, eux, ce qui cloche avec le français dans l'est de l'Ontario, et en Ontario tout court.

J'étais à Cornwall et ces membres du CLF - ils étaient cinq - manifestaient contre la politique de bilinguisme à l'Hôpital communautaire de Cornwall. J'avais alors demandé à l'un d'entre eux si, selon lui, un francophone devrait avoir le droit d'être soigné dans sa langue. Sais-tu ce qu'il m'a répondu, Jack ? Il m'a répondu par des questions. « Est-ce que les Italiens devraient avoir le droit d'être soignés en italien ? Est-ce que les Chinois devraient avoir le droit d'être soignés en mandarin ? » Et quand je lui ai rappelé que le Canada est un pays officiellement bilingue et que l'Hôpital de Cornwall a été désigné en vertu de la Loi 8 en 2011, il a répliqué que le Canada est bilingue « pour le moment » et que « la Loi 8 est discriminatoire et injuste ».

Est-ce aussi ton opinion, Jack ? La Loi 8 devrait-elle être abolie ? Est-ce ça qui cloche avec le français dans l'est de l'Ontario, Jack ?

Puis Montfort, mon Jack ? Aurais-tu porté la cause en Cour suprême dans le but de fermer cet hôpital et le clapet des Francos une fois pour toutes ?

Probablement, hein ? En tout cas, c'est ce que tes chums de CLF croient.

Voici ce qu'ils m'ont dit en mars 2012 : « Mike Harris aurait dû fermer l'Hôpital Montfort. C'est un petit hôpital situé au mauvais endroit, dans un cul-de-sac dans le milieu de nulle part. Cet hôpital est inaccessible et introuvable et il y a toutes sortes de détours dangereux qu'on doit prendre pour s'y rendre. Harris aurait dû fermer Montfort. Il est inutile puisque l'Hôpital général d'Ottawa est bilingue. Que voulez-vous de plus ? »

C'est à ce moment précis que j'ai mis fin à l'entrevue avec ces cinq membres du CLF. Ils disaient n'importe quoi et je n'allais pas perdre une autre minute de mon temps avec ces énergumènes.

Mais toi, Jack, tu les as écoutés. Tu leur as donné raison. Et conséquemment, tu les as appuyés dans leur mission anti-francophone.

Mais contrairement à eux, Jack, tu n'as jamais osé t'afficher publiquement contre les Franco-Ontariens parce qu'un tel geste t'aurait coûté des votes.

Et sais-tu, mon Jack, c'est pire.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer