Deux concierges en or

L'hôtel Hilton Lac-Leamy peut se vanter d'avoir au... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

L'hôtel Hilton Lac-Leamy peut se vanter d'avoir au sein de son équipe Véronic Gauthier et Colain Valiquette,  deux concierges à la Clef d'Or.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Les deux concierges de l'hôtel Hilton Lac-Leamy du secteur Hull sont parmi les meilleurs au monde dans leur domaine.

Mais clarifions immédiatement une chose, avant d'aller plus loin. On ne parle pas ici d'un concierge qui a la tâche de garder les lieux propres. On parle plutôt de concierges d'hôtel. Des gens qui sont au service des clients. Des gens qui doivent faire preuve de discrétion, de courtoisie, d'entregent et d'une vivacité d'esprit hors du commun, puisque les désirs des clients de l'hôtel deviennent leurs ordres (dans la mesure du possible et de la loi). Les concierges doivent aussi parler plus d'une langue et connaître la région comme le fond de leur poche. Bref, pour toute question, problème ou demande spéciale, voyez le concierge. Donc le Hilton, disais-je, compte au sein de son équipe deux des meilleurs concierges au monde.

Colain Valiquette, 49 ans, un Franco-Ontarien de Vanier, est concierge au Hilton Lac-Leamy depuis 2001. Il avait auparavant occupé le même poste pendant sept ans au Château Laurier, à Ottawa. Et M. Valiquette est depuis plusieurs années membre Sélects Clefs d'Or, la « Clef d'Or » étant la plus haute distinction remise dans cette profession. On compte 3500 concierges membres Sélects Clefs d'Or dans le monde et approximativement 150 au Canada. Colain Valiquette a reçu cette distinction à deux reprises.

Et en décembre dernier, sa collègue Véronic Gauthier, 35 ans, du Témiscamingue, a à son tour joint les rangs de ce prestigieux « club » en recevant la Clef d'Or de l'Association des Clefs d'Or du Canada. « Colain a été un excellent mentor », de dire celle-ci. « Et Véronic a été une excellente élève, de répliquer son collègue. Et nous nous complétons bien. On fait une très bonne équipe, elle et moi. »

Les concierges d'hôtel reçoivent parfois des demandes hors de l'ordinaire. Véronic Gauthier se souvient par exemple de ce jeune garçon de 11 ou 12 ans qui, le jour de sa fête, voulait vivre un peu les mêmes aventures que le jeune personnage principal du film hollywoodien Home Alone (Maman, j'ai raté l'avion). Et ce jour-là, le petit bonhomme voulait, comme dans le film, manger une pizza à bord d'une limousine.

« Ce jeune et ses parents allaient voir ce soir-là le spectacle de l'humoriste Philippe Bond à la Maison de la culture, se rappelle la concierge. Alors j'ai réservé la limousine pour l'heure convenue et je me suis assurée qu'une pizza soit prête à la même heure. Mais j'ai fait un pas de plus. Philippe Bond séjournait ici. Alors j'ai été le voir à sa chambre et, quelques minutes plus tard, il est descendu frapper à la porte de la chambre du garçon de 12 ans. Quand ce dernier a répondu, Philippe Bond lui a demandé : «on se voit ce soir au spectacle !?» Le jeune était renversé. Et ce soir-là, Philippe l'a fait monter sur scène. Je pense que ce jeune garçon n'oubliera jamais son séjour parmi nous. »

Colain Valiquette se souvient pour sa part d'un certain mariage... « J'ai organisé un mariage dans l'une de nos suites en moins de trois heures », lance-t-il.

Un jeune couple d'Argentine âgé dans la vingtaine séjournait au Hilton pour y passer sa lune de miel. Mais une dispute familiale lors de leur mariage dans leur pays avait mis fin aux célébrations avant même que les amoureux se disent « oui ».

« Alors à la demande du jeune homme, de dire Colain Valiquette, j'ai organisé leur mariage dans leur suite. » Fleurs, boutonnière, corsage, décorations et même un ministre pour légaliser le tout, le concierge a tout trouvé en moins de trois heures.

« Et le jeune marié m'a demandé d'agir comme garçon d'honneur ! », d'ajouter M. Valiquette en s'esclaffant.

« C'est parfois un drôle de job qu'on a, de dire en choeur les deux concierges du Hilton Lac-Leamy. Il faut être prêt à tout. »

Changement de sujet...

Le collègue Daniel LeBlanc a-t-il des talents culinaires cachés ? C'est ce qu'on saura le 23 mars prochain lorsque notre journaliste sera jumelé à un grand chef de la région, pour préparer un repas dans le cadre du Défi des chefs organisé aux profits de Leucan Outaouais. Dix membres des médias de la région seront jumelés à 10 chefs de l'Outaouais dans le cadre de ce défi amical qui se tiendra au Palais des congrès de Gatineau. Plus de détails à venir.

Les concierges d'hôtel reçoivent parfois des demandes hors de l'ordinaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer