Bas chauds, coeur chaud

Jacinthe Beaudin invite les tricoteurs à se rendre au... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Jacinthe Beaudin invite les tricoteurs à se rendre au Café chat Sibérien, le 8 janvier.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Mon amie Jacinthe décrit ça comme «un petit geste d'entraide et de bonté pour débuter la nouvelle année». Et son idée n'est pas bête. Elle est même empreinte d'humanisme, d'empathie et de solidarité.

Jacinthe Beaudin (c'est elle qui a mené la campagne pour que la bibliothèque située à la Maison de la culture de Gatineau soit rebaptisée «la bibliothèque Guy-Sanche») veut aider les sans-abris de la région. Les aider à se garder au chaud.

Je déteste être celui choisi pour vous l'apprendre, chers lecteurs, mais l'hiver est arrivé. Mais vous l'aviez peut-être remarqué... Et bien qu'on ait déjà reçu notre «char» de neige, de pluie et de verglas, les grands froids de janvier et de février attendent impatiemment pour nous faire maudire à leur tour cette magnifique saison qu'est l'hiver.

Et l'idée de Jacinthe Beaudin est bien simple: tricoter ou acheter des bas chauds pour ensuite les offrir à ceux et celles qui passent bien malgré eux leurs journées dans la rue, dans le froid de l'hiver.

«Avoir les pieds au chaud en plein hiver, c'est évidemment important, explique Jacinthe. Et on dit que les refuges pour les sans-abris ne reçoivent pas souvent des dons de bas. Donc si on s'en occupait?»

Si voulez contribuer à ce «petit geste d'entraide et de bonté» que Jacinthe a nommé «Bas chauds, coeur chaud!», il y a deux façons de faire: acheter ou tricoter. Et je n'ai pas à vous expliquer comment procéder si vous décidez d'acheter une paire (ou plus) de bas de laine pour venir en aide aux démunis. Choisissez un magasin. Achetez. Donnez. Et voilà. Le tour est joué.

«Mais je les donne où, ces bas», demandez-vous? Vous pouvez soit communiquer avec Jacinthe Beaudin (fleurdepaix@live.ca), soit vous rendre le dimanche 8 janvier, à 13h, au Café chat Sibérien qui est situé au 205 chemin Old Chelsea, à Chelsea. 

Parce que c'est là, au Café chat Sibérien, que se trouveront dimanche après-midi les tricoteuses et tricoteurs de «Bas chauds, coeur chaud». Ainsi que les tricoteurs et tricoteuses en herbe...

«Parce que cette recontre de dimanche au Café chat Sibérien sera aussi pour ceux qui ne savent pas comment tricoter des bas, mais qui aimeraient l'apprendre, raconte Jacinthe. Je vais enseigner comment faire, en toute simplicité, et on pourra s'amuser en tricotant ensemble.»

C'est donc un «deux pour un» que Jacinthe Beaudin offre: vous aiderez des gens dans le besoin et, du même coup, vous apprendrez à tricoter. Apprendre pour une bonne cause, quoi.

La distribution des bas dans les refuges pour sans-abris de la région se fera le vendredi 13 janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer