Pag le mentor

Michel Pagliaro... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Michel Pagliaro

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / On dit qu'il n'y a que les fous qui ne changent pas d'idée.

J'en conclus donc que le « vieux rocker » Michel Pagliaro n'est pas fou. Ou aurait-il reçu une offre si lucrative qu'il ne pouvait pas la refuser ?

On apprenait lundi que Pag, comme on le surnomme depuis des décennies, sera l'un des cinq mentors qui épauleront les coachs à l'émission dominicale La Voix, qui sera de retour au petit écran en février. Se joindront à lui les Soeurs Boulay, Paul Daraîche et Corneille.

Je l'ai dit et je le redis, je ne regarde jamais La Voix. Je n'ai rien contre cette émission. Et elle est sûrement divertissante, puisqu'elle est regardée par quelque deux millions de téléspectateurs chaque semaine. Mais, je suis un apôtre de Tout le monde en parle.  

J'entends mon fils me dire : « Si tu veux voir La Voix, P'pa, t'as juste à l'enregistrer et la regarder plus tard ». Je le sais. Et je vais y penser.

Pagliaro sera donc mentor à La Voix, disais-je. Ça me surprend un peu. Parce que Pag a cette image d'un rocker pur sang, d'un gars qui défie les conventions, d'un gars un peu ermite et solitaire, d'un gars qui n'en a rien à foutre des concours de chants télévisés.

C'est l'image que je m'étais faite de lui. Et de toute évidence, je me trompais... un peu. Un peu parce que Pagliaro a déclaré au Journal de Montréal qu'il ne connaissait pas vraiment le concept de l'émission (La Voix) avant d'accepter l'invitation. Faut croire qu'on lui a fait visionner quelques reprises (et son contrat ?) et qu'il a aimé ce qu'il a vu...

Michel Pagliaro avait pourtant son opinion bien arrêtée sur le sujet, il n'y a pas si longtemps.

Je me suis entretenu avec lui en mai dernier dans le cadre des « grandes entrevues » du samedi. À un moment donné, je lui ai dit qu'il ne semblait pas le genre à s'afficher et se retrouver dans les revues à potins. Voici ce qu'il m'a répliqué :

« La seule chose qu'il y a dans les revues à potins, ce sont les gagnants de concours. C'est la convergence. Ils signent du monde, ils leur font passer des auditions, ils les passent à la télé le dimanche soir et il y a deux millions de personnes qui les voient. Que les participants gagnent ou non, ils apparaissent dans les magazines qui appartiennent aux mêmes personnes qui ont le concours. Puis là, ils spinnent ça. Et aussitôt qu'il y en a un qui colle sur le mur, ils l'exploitent pendant un boutte. Y en a qui marchent, y en a qui marchent pas. Et quand ça ne marche pas, ils les lâchent. Et la seule qui a quelque chose qui a marché, c'est Marie-Mai. Les autres sont tous disparus ».

Un commentaire plutôt intéressant de la part d'un gars qui deviendra bientôt mentor à La Voix... n'est-ce pas ?

Et Pag n'avait pas fini. Il a dit que les concours de chant télévisés « sont le fun parce qu'ils donnent l'opportunité au monde de s'exprimer ». Mais voici ce qu'il a ajouté :

« Là où ça devient un peu plus difficile, c'est qu'ils essaient de les présenter (les participants) comme des artistes. Ils ne sont pas des artistes. Tu ne deviens pas un artiste parce que tu te présentes dans un concours où on chante pratiquement juste des covers. Il faut faire son chemin avant d'être reconnu comme un artiste. Ce n'est pas en donnant un pinceau à tout le monde que tu vas avoir des Picasso. Ça ne marche pas comme ça. C'est une affaire beaucoup plus profonde que ça. Et le mot que je n'aime vraiment pas dans tout ça c'est : la relève. On les présente comme la relève. Je trouve ça un peu dégradant. C'est comme s'ils disaient des Charlebois, Dufresne, Pagliaro et le reste : 'C'est pas grave, ce sont des clowns. On pitch un peu de cash et on aura d'autres clowns'. C'est un esprit un peu campagnard, je trouve. » 

Il n'y a que les fous qui ne changent pas d'idée, disais-je. Et dès février prochain, Michel Pagliaro deviendra le mentor de... la relève.

Le mentor de ces futurs « clowns » qu'on créera en « pitchant un peu de cash »...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer