Aubaine record à 1,6 million $

CHRONIQUE / Petite devinette ce matin : qu'a de spécial la maison qui apparaît... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Petite devinette ce matin : qu'a de spécial la maison qui apparaît sur la photo dans cette chronique ?

Elle est belle, direz-vous. Oui. Peut-être. Tout est dans les goûts, quoi. Et elle est grosse, diront d'autres. Effectivement. On ne peut pas le nier, c'est une sapristi de grosse cabane.

Une énorme maison de 4 000 pieds carrés, construite sur un terrain riverain de 14 000 pieds carrés, et située sur la rue du Rivage dans le projet Domaine du Vieux-Port, dans le secteur Hull. Elle compte six chambres à coucher, six salles de bain, 20 pièces, un gymnase, un sauna, une table à bronzer et le reste. Et elle est équipée à la fine pointe de la technologie.

Mais il y a autre chose qui rend cette maison unique, voire historique.

Cette résidence ultra-moderne s'est récemment vendue au prix de 1,6 million $. Et jamais une maison unifamiliale ne s'est vendue à un prix si élevé dans l'histoire de Hull, de Gatineau et de l'Outaouais urbain. C'est un record. Une page d'histoire. Voilà ce qu'elle a de spécial, cette grosse cabane.

« Seulement trois maisons en Outaouais se sont vendues à un prix plus élevé que 1,6 million $, de dire le courtier immobilier responsable de cette vente dans le Domaine du Vieux-Port, Paul Azar. Et les trois maisons en question se trouvaient en Outaouais rural, c'est-à-dire à Saint-Pierre-de-Wakefield, à Bowman et à Montebello. J'ai vérifié dans les archives et cette vente de 1,6 million $ est un record en Outaouais urbain. En fait, cette maison valait 2,3 millions $. L'acheteur a fait une bonne aubaine », a-t-il ajouté.

Le Gatinois Paul Azar a débuté sa carrière dans le domaine de l'immobilier à Gatineau. Il travaille aujourd'hui à Montréal et il est le représentant unique pour le grand Outaouais chez Sotheby's International Realty, une agence immobilière internationale qui se spécialise dans la vente de propriétés haut de gamme.

Certains se souviennent peut-être de lui pour son passage en 2012 à l'émission Dans l'oeil du dragon, alors qu'il s'était vu présenter deux offres d'investissements pour son produit novateur, soit une tuque qui se transforme en mitaines, en cache-cou et en chaussettes. 

Mais Paul Azar vend aujourd'hui des « grosses cabanes ». Et parions que ce record de 1,6 million $ pour la vente d'une maison unifamiliale à Gatineau sera battu d'ici peu. Ce n'est qu'une question de temps. Parce que les immenses maisons comme celle-là ne sont plus si rares à Gatineau.

Tandis que les prix, eux, sont rarement à la baisse...

Déjeuner à Vanier

Dans un tout autre ordre d'idées...

Un petit déjeuner « beau-bon-pas-cher » qui vous remplira le ventre pour le reste de la journée, ça vous tente ?

Si oui, c'est le vendredi 2 décembre, de 7 h à 10 h, que se tiendra la 11e édition du déjeuner annuel « Flocons de neige », à Vanier. Le coût est de 20 $ (payable à la porte) et les profits seront versés à la banque alimentaire Partage Vanier qui offre de la nourriture et des nécessités de la vie aux résidents de Vanier dans le besoin.

Comme chaque année, ce petit-déjeuner se tiendra au Centre Pauline-Charron, situé au 164 de la rue Jeanne-Mance.

On se voit là ?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer