Pikachu et Rondoudou

Voici, en gros, ce qu'est le jeu Pokémon... (Josep Lago, AFP)

Agrandir

Voici, en gros, ce qu'est le jeu Pokémon Go. Il s'agit d'une application qui mêle l'environnement réel à l'univers Pokémon qui est peuplé de créatures bizarres aux noms aussi variés que Carapuce, Bulbizarre, Rondoudou, Salamèche et des dizaines d'autres, dont le plus populaire, paraît-il, est Pikachu.

Josep Lago, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Bon. Où en étais-je...?

Ah oui, ça me revient. Chute de sodium dans mon sang; hospitalisation à Montfort pendant six jours; deux semaines de convalescence; mes bâtons de golf qui se meurent d'ennui; un mois de juillet pratiquement foutu.

De beaux souvenirs, quoi.

Et beaucoup, beaucoup de frustration. Parce que j'ai eu tout mon temps durant ces trois semaines de congé forcé pour lire les journaux, consulter les sites de nouvelles sur le Web, écouter les bulletins de nouvelles à la télé et à la radio. Et je me répétais presque chaque jour: «Je pourrais certes chroniquer sur cette nouvelle.» Mais incapable en étais-je, ma tête étant dans les nuages et mon corps étant malgré lui en mode «pause», voire «stop».

Mais je vous parle surtout des «p'tites nouvelles». Les «p'tites insolites».

Comme vous tous, j'ai suivi avec une profonde tristesse les événements de Nice. Je m'inquiète de plus en plus de la violence raciale aux États-Unis. Et je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi une majorité d'Américains pourrait bel et bien élire en novembre prochain le dangereux Donald Trump à la présidence du plus puissant pays au monde. Puis il y a tous les autres événements qui bouleversent et qui menacent notre planète. La liste serait malheureusement trop longue à dresser.

Mais quand je dis que j'aurais aimé «chroniquer» sur certaines nouvelles, je vous parle de celles qui ne changeront pas grand-chose à notre monde, mais qui nous forcent tout de même à se gratter la tête en signe d'incrédulité.

Comme ce règlement municipal adopté il y a environ deux semaines à Chelsea, qui interdirait l'éclairage extérieur des résidences et des commerces après 23h dès cet automne.

Hein? Mais... pourquoi? La mairesse de Chelsea, Caryl Green, craint-elle une attaque-surprise nocturne de la Luftwaffe? Si c'est le cas, Mme Green, permettez-moi de vous rassurer. La Seconde Guerre mondiale a pris fin il y a 71 ans et, à ce que je sache, les relations entre le Canada et l'Allemagne sont aujourd'hui excellentes. Et juste au cas où vous ne le sachiez pas encore, Madame la mairesse, Adolf Hitler est mort.

Mais Mme Green n'a pas parlé de l'armée de l'air allemande ou du Führer aux médias. Elle a plutôt déclaré que ce règlement, qui fera l'objet de consultations publiques à la fin de l'été (Dieu merci!), vise à préserver les paysages naturels. Et voici ce qu'elle a ajouté: «C'est vraiment pour protéger le ciel étoilé.»

Bâtard. Ne sommes-nous pas assez occupés à recycler, à composter, à protéger nos lacs, nos rivières, nos forêts, la rainette faux-grillon et le reste, qu'il faudrait maintenant «faire notre part» pour protéger les... étoiles!?

J'espère que les élus de Chelsea se pencheront sérieusement sur la pertinence d'un tel règlement et, qu'à la fin de l'été, ils prendront ensemble une décision... éclairée.

Le mystère Pokémon Go

Autre nouvelle qui m'a fait secouer la tête pendant mon «congé»: l'arrivée sur le marché du jeu à réalité augmentée Pokémon Go.

Voici, en gros, ce qu'est le jeu Pokémon Go. Il s'agit d'une application qui mêle l'environnement réel à l'univers Pokémon qui est peuplé de créatures bizarres aux noms aussi variés que Carapuce, Bulbizarre, Rondoudou, Salamèche et des dizaines d'autres, dont le plus populaire, paraît-il, est Pikachu. Le joueur doit donc fixer les yeux sur l'écran de son téléphone intelligent pour trouver où se cachent ces «bébittes» virtuelles dans les environs réels.

Avez-vous compris quelque chose? Non? Alors voici ma «traduction».

Le gars partira en vacances dans un lieu qu'il n'a jamais visité de sa vie, mais il ne rencontrera personne de la place, il ne verra pas les paysages, aucun des attraits touristiques, rien, trop occupé sera-t-il à avoir les yeux sur son téléphone intelligent afin de chasser et capturer des petits monstres irréels qui ne lui apporteront aucune satisfaction autre que de pouvoir dire à ses amis à son retour qu'il a capturé Rondoudou. 

En terminant: avez-vous entendu parler de cet homme de l'Ohio qui est décédé en Floride, alors qu'il prenait place dans son automobile de marque Tesla au système Autopilot? 

Pendant que l'ordinateur de son auto conduisait le véhicule (!), le gars relaxait en regardant un film de la série Harry Potter sur un DVD (!!). Mais sa voiture a sans avertissement pris une nouvelle direction et a percuté un camion-remorque qui roulait en sens inverse. 

J'ai ma théorie sur cet accident, et la voici. L'ordi de la Tesla a aperçu à gauche le Pokémon Pikachu et il a fait bifurquer la voiture dans la voie inverse pour aller le capturer. Le pauvre gars qui regardait Harry Potter plutôt que de conduire son auto est décédé sur-le-champ. Le conducteur du semi-remorque aurait quant à lui subi des blessures mineures.

Et aux dernières nouvelles, Pikachu était toujours en liberté... Tout comme Rondoudou d'ailleurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer