Une soirée... pour se souvenir

Napoléon Montsion ira voir Céline Dion à Las... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Napoléon Montsion ira voir Céline Dion à Las Vegas. Peut-être aura-t-il la chance de la rencontrer.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE/ Napoléon Montsion, 92 ans, n'avait même pas 18 ans quand il s'est joint à la marine canadienne en 1941, pendant la Seconde Guerre mondiale. Ses trois frères aînés l'avaient précédé dans l'armée, et ce jeune Hullois de 17 ans voulait lui aussi faire sa part pour défendre son pays et les siens.

«J'y tenais, se souvient-il. Alors mon père a signé pour moi et j'ai pu me joindre à la marine. Mais mon père m'a bien prévenu de ne pas venir pleurer après», lance-t-il en riant.

M. Montsion a été posté en Angleterre et en Italie durant les quatre années suivantes. «Je travaillais sur les bateaux qui escortaient les bateaux marchands, explique-t-il. On faisait la navette entre l'Italie et l'Angleterre. C'était très dangereux, beaucoup de bateaux marchands ont été coulés par les sous-marins allemands durant ces années. Donc on vivait toujours avec une certaine crainte. Mais vous savez, la peur, on s'y fait. On apprend à vivre avec.»

Napoléon Montsion est revenu de l'Europe et de la guerre en 1945, décoré de cinq médailles. Mais il n'oubliera jamais ses années là-bas.

Les murs de son appartement du Domaine des Trembles, à Hull, sont décorés de photos de ses frères et de lui à l'époque où les quatre combattaient ensemble outre-mer. Et bien que tous ses frères aient aujourd'hui quitté ce monde, il ne les oubliera jamais.

M. Montsion aurait bien aimé retourner visiter les pays européens où il a combattu il y a plus de 70 ans. Et une occasion en or pour y retourner s'est récemment présentée à lui quand il a appris que l'un de ses souhaits les plus chers allait être comblé par Rêve d'une vie Canada.

Cette organisation indépendante née aux États-Unis sous le nom Wish of a Lifetime a été fondée au Canada grâce à un partenariat avec les résidences pour retraités Chartwell. Et à l'occasion du jour du Souvenir, Rêve d'une vie Canada a choisi de réaliser le souhait de quatre vétérans provenant de résidences pour aînés Chartwell à travers le Canada. M. Montsion est l'un de ces quatre chanceux.

Mais il n'ira malheureusement pas en Europe. «J'aurais bien aimé ça, avoue-t-il. Je n'ai jamais eu la chance d'y retourner et j'aurais bien aimé aussi visiter la Normandie. Mais à 92 ans, ces longs voyages deviennent impossibles. C'est dommage», se résigne-t-il.

Allons voir Céline

Alors que pourrait-on faire pour vous?, lui a demandé la direction du Domaine des Trembles afin de combler l'un de ses souhaits.

«J'aimerais bien aller à Las Vegas voir le spectacle de Céline Dion, de répondre M. Montsion. Quelques jours à Vegas seraient moins demandant physiquement qu'un voyage outre-mer.»

Et ce sera fait. Au cours des prochains mois - la date reste à déterminer - le vétéran de la Deuxième Guerre mondiale s'envolera pour Las Vegas afin de voir un spectacle de sa chanteuse préférée pour la toute première fois de sa vie.

«J'ai rencontré Céline Dion il y a plusieurs années, se souvient M. Montsion. Elle était très jeune, peut-être 14 ou 15 ans. Elle commençait à peine à être connue. C'était au garage Baillot, à Hull. C'était un garage et un concessionnaire d'autos Chrysler situés sur la rue Laurier, à la sortie du pont inter-provincial (Alexandra). L'endroit venait de recevoir les Chrysler de l'année. Alors mes amis et moi avons été faire un tour voir ces nouvelles voitures, et Céline y était pour signer des autographes. Je pense qu'elle était l'ambassadrice ou la porte-parole de Chrysler à l'époque, je ne sais trop. Mais elle signait des petits pamphlets qu'elle remettait aux gens. Disons que c'était bien avant qu'elle ne devienne célèbre!»

M. Montsion a suivi la carrière de la «diva de Charlemagne» de près et il a toujours aimé sa musique. Mais entendons-nous. Vous ne surprendrez pas le nonagénaire en train de danser dans son salon sur I Drove All Night, ou à pleurer comme une madeleine en écoutant My Heart Will Go On. Mais M. Montsion a toujours admiré la carrière de Céline Dion. Et de la voir en spectacle sera pour lui la réalisation d'un rêve qu'il aurait tant aimé partager avec son épouse décédée il y a huit ans.

Aura-t-il la chance de rencontrer Céline Dion à Las Vegas? C'est un secret bien gardé par Rêve d'une vie Canada. Mais le vétéran admet qu'il aimerait bien lui serrer la pince. «Je pourrais lui rappeler la fois qu'elle m'a signé un autographe au garage Baillot de Hull», dit-il en riant.

Il aurait choisi l'Europe, si son âgé lui avait permis. Pour se souvenir. Pour ne jamais oublier.

Au lieu, il a choisi de passer une soirée en musique. Pour se souvenir et ne jamais oublier que la vie pourrait être si belle... s'il suffisait d'aimer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer