Le tour de force de l'école Minto

Dany Dumont, directeur du Centre professionnel et technique... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Dany Dumont, directeur du Centre professionnel et technique Minto, affirme que c'est grâce au travail d'équipe que l'école s'est classée au premier rang.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide». - Albert Einstein

Cette brillante citation de l'un des plus grands physiciens de l'histoire de l'humanité s'applique tellement bien au Centre professionnel et technique Minto, à Ottawa. Mais le directeur de cette école secondaire du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE), Dany Dumont, l'a adaptée sans le vouloir à sa façon, à son école.

«Un élève qui est capable d'écouter un moteur et de me dire le problème qu'il a est aussi doué qu'un élève qui est fort en mathématiques, a-t-il dit. Un élève qui est capable de construire un meuble sans aucun défaut est aussi doué, selon moi, qu'un élève qui est fort en sciences», a-t-il ajouté.

À chacun ses forces, quoi. Et cette année, le Centre professionnel et technique Minto - ou l'école Minto, comme on l'appelle communément - a réellement réussi tout un tour de force.

Cette école s'est classée au premier rang des écoles secondaires de l'Ontario pour la performance académique, selon un relevé de l'Institut Fraser des 749 écoles de la province. Première sur 749... faut le faire!

Et ce qu'il y a de plus étonnant et de particulier dans ce cas-ci, c'est que l'école Minto est - comme le dit son titre - un centre professionnel et technique. C'est une école de métiers. Mécanicien, travailleur de la construction, électricien, chef culinaire, coiffeur, policier, menuisier, plombier, alouette! C'est à l'école Minto que vous trouverez ces professionnels en herbe.

Or, que cette école se classe première au niveau ACADÉMIQUE est exceptionnel, c'est le moins qu'on puisse dire. Que des étudiants qui ont laissé l'école «traditionnelle» pour plutôt choisir une école de métiers se qualifient premiers dans des tests de mathématiques, de français et autres matières conventionnelles relève de l'exploit.

Quel est le secret?

«L'équipe, de répondre sans hésiter M. Dumont. C'est un travail d'équipe. Et cet honneur que nous recevons revient au personnel, aux étudiants et aux parents.

«Mais je dois avouer que ça ne me surprend pas parce que je savais que nous étions compétitifs au niveau technique, a-t-il poursuivi. On gagne des médailles chaque année au niveau provincial en énergie électrique, en mécanique automobile, en plomberie et autres métiers. Mais l'apprentissage ici ne se limite pas aux métiers. On offre aussi les mêmes cours que dans les écoles dites ordinaires.»

Et selon M. Dumont, tout est dans la façon d'adapter les matières académiques aux passions des élèves. Ces cours (maths, français,etc) sont ainsi donnés en contexte avec le métier qu'apprennent les quelque 130 étudiants de la 9e à la 12e année du centre Minto.

«En mathématiques, par exemple, lorsqu'on parle des angles, on va parler de la construction d'un toit, explique le directeur. Lorsqu'on présente le théorème de Pythagore, on va parler de la construction d'un mur. Comment t'assures-tu que ton mur soit droit? C'est la même chose pour les sciences, l'histoire, la géographie et le reste. Tout est mis en contexte, dans la mesure du possible, pour adapter les cours aux champs d'intérêt de l'élève.

«Et on enseigne beaucoup avec la pensée critique pour que les étudiants soient engagés et motivés. Ils doivent y mettre l'effort, c'est certain. Mais le succès vient avec l'effort. Donc chaque enseignant a adopté cette façon d'enseigner, ce qui permet aux élèves d'être aussi engagés dans leur apprentissage», d'ajouter M. Dumont.

Classée première au niveau académique sur 749 écoles... ouf! On ne peut que féliciter les étudiants et le personnel du centre Minto.

Et les remercier aussi. Parce que leur remarquable réussite rejaillit sur toute la communauté franco-ontarienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer