Lettre aux partisans du CH

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Chers amis.

D'abord, je sais que vous n'aimez pas que je vous considère comme mes amis. Un partisan du CH ne se lie pas d'amitié avec un gars qui s'est autoproclamé «ambassadeur officiel des Sénateurs d'Ottawa». Et puisque vous avez toujours une crotte sur le coeur pour votre défaite en cinq courtes parties contre nous dans la première ronde des séries, il y a deux ans, vous ne voulez pas de mon amitié. Je vous comprends.

Mais je ne peux m'en empêcher, je vous aime, moi.

Alors, chers amis.

Je dois vous expliquer certaines choses. D'abord, oui, c'est habituellement «tranquille» aux matches des Sénateurs. Je vous l'accorde celle-là. Mais je dis bien: habituellement. En séries, par contre, les partisans des Sens peuvent devenir aussi bruyants, déchaînés et incontrôlables que les députés fédéraux durant la période des questions à la Chambre des communes.

Et comprenez ceci une fois pour toutes, chers amis: le fait que nous soyons généralement plus dociles que les partisans du Canadien n'est pas un argument très solide de votre part. Personnellement, je préfère que les Sénateurs remportent une partie devant une foule plus pondérée, que de les voir perdre contre des partisans qui, à l'instar de ceux du CH, crient pour s'entendre crier comme des chimpanzés «lâchés lousses» dans un entrepôt de bananes Chiquita.

Autre petite chose que j'aimerais clarifier avec vous, chers amis. Et je suis vraiment désolé de vous l'apprendre. Mais la grande Ginette Reno ne gagne rien pour vous. Elle ne change rien à la partie. Absolument rien. Zéro. Avez-vous gagné la coupe Stanley l'an passé?

Un partisan du Canadien a écrit sur Facebook cette semaine quelque chose comme ceci: «Ottawa a peut-être le Hamburglar, mais Montréal a Ginette Reno.»

Misère... En êtes-vous réellement rendus là, les amis? Êtes-vous rendus si désespérés que vous jetez maintenant votre dévolu sur une chanteuse de 68 ans? Elle chante bien, la madame. Mais si vous voulez vraiment que Mme Reno ait un impact sur la partie et sur votre équipe, hé bien, mettez lui des jambières et un masque, demandez-lui de garder le filet et on verra bien si elle pourra faire mieux que votre gardien. «Jesus» Price, pour sa part, n'aura qu'à chanter le Ô Canada.

Et parlant de gardien de but...

Un journaliste montréalais a écrit ce qui suit en parlant du gardien des Sens, Andrew Hammond: «Le Hamburglar se retrouvera dans la fournaise du Centre Bell. Il s'agit d'un défi colossal pour un gardien qui n'a pas une seule minute d'expérience des séries. Le CH devra l'attaquer rapidement dans l'espoir de le sortir de sa bulle.»

(Long soupir...) C'est n'importe quoi, ma foi. Depuis son arrivée avec les Sénateurs, Hammond a joué dans les «fournaises» de Los Angeles, Winnipeg, Détroit, New York et... Montréal (!). Et il a remporté tous ses matches.

Et si vous croyez qu'il sera intimidé par Votre Sainteté Carey Price, sachez qu'il a récemment battu, entre autres, les Quick, Bishop, Lundqvist, Halak, Rask et Fleury. Ah oui, j'oubliais; il a aussi remporté son affrontement contre... le Carey papal.

Alors, «il faudra l'attaquer rapidement pour péter sa bulle», direz-vous? Peut-être. Mais sachez que cette stratégie a été utilisée par une quinzaine d'autres équipes au cours des deux derniers mois. Sans grand succès...

Puis ce même journaliste montréalais a ajouté que le CH devra freiner l'élan de Karlsson pour remporter la série. Bon point, j'imagine. Mais avez-vous déjà tenté de freiner un coup de vent?

Je vois déjà Subban sur la glace demander à Markov d'un air éberlué: «C'est quoi qui vient de passer entre nous, Andreï?» Et l'autre de répondre: «Je pense que c'était le métro, P.K.».

En conclusion, je vous souhaite bonne chance, chers partisans du CH. Vraiment. (Dieu sait que vous en aurez besoin.) Et que les meilleurs gagnent.

Maintenant, joignons nos mains les amis et laissons-nous avec une chanson dans notre coeur.

Je sais que vous connaissez l'air. Êtes-vous prêts? Alors, allons-y: «Pageauuuuu! Pageau! Pageau! Pageauuuu!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer