Des superhéros contre le cancer

Aïsha Cloutier et Julie-Pier Côté-Bérubé veulent se battre... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Aïsha Cloutier et Julie-Pier Côté-Bérubé veulent se battre pour donner espoir aux gens ayant le cancer.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Batman y sera. Spider-Man et Spider-Girl aussi. Même la «méchante» Catwoman sera de la partie.

En fait, ils seront des dizaines de superhéros venus des quatre coins de l'univers qui se rassembleront à la polyvalente Le Carrefour de Gatineau, le samedi 16 mai prochain, pour unir leurs forces surhumaines afin de combattre un ennemi cruel et sans merci: le cancer.

Un triste sort s'est abattu sur cette polyvalente cette année. Trois enseignants de cet établissement - trois «profs» du secondaire V - ont été diagnostiqués avec le cancer. Les trois sont évidemment en congé de maladie et ils ne compléteront pas l'année scolaire en cours.

Touchées droit au coeur par ce malheur, les étudiantes Aïsha Cloutier, 17 ans, et Julie-Pier Côté-Bérubé, 16 ans - toutes deux du secondaire V dans le programme de l'école internationale - ont décidé d'agir. Et le 16 mai prochain, tous les Gatinois, jeunes et moins jeunes, sont conviés sur le terrain de football de la polyvalente Le Carrefour pour assister au tout premier Combat du siècle: les superhéros vs le cancer.

Dans le communiqué de presse émis pour annoncer la tenue de cet événement unique, on peut lire que Aïsha Cloutier «ne pouvait pas rester immobile (devant cette maladie) et qu'elle se devait d'agir».

Pourquoi?

«C'est plus fort que moi, répond l'étudiante vêtue d'un costume de Supergirl pour sa rencontre avec les journalistes. Je ne comprends pas pourquoi il y a encore tant de personnes atteintes d'un cancer. Le taux est tellement élevé au Canada et ça touche tellement de gens, il fallait trouver une façon d'arrêter ça ou du moins de sensibiliser les gens à ce grave problème afin que ceux-ci puissent aider.

«Mon père travaille avec une dame dont l'enfant est atteint d'un cancer, poursuit-elle. C'est pourquoi une partie des profits du Combat du siècle sera versée au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et mon grand-père vient d'apprendre qu'un cancer qu'il a combattu est de retour. Et à notre retour des vacances de Noël, nous avons appris que trois de nos enseignants étaient atteints d'un cancer. Donc ça me touche directement.»

«Moi aussi j'ai au moins cinq personnes dans mon entourage qui en sont atteintes, renchérit Julie-Pier, alias Catwoman. Et certaines d'entre elles sont très jeunes, elles sont âgées dans la trentaine. Donc je veux me battre pour eux afin de leur redonner espoir.»

Le directeur de la polyvalente Le Carrefour, Sylvain Dault-Lagacé, se dit enchanté par cette initiative des deux étudiantes. Et il les assure qu'elles ont le plein appui de la direction et du personnel enseignant.

«Nous sommes très fiers de cette initiative, a-t-il dit. Elle s'inscrit directement dans le projet éducatif de l'école où on veut promouvoir les valeurs comme l'altruisme et l'engagement envers la communauté. Ce projet rejoint nos valeurs.»

Que nous réservent Aïsha et Julie-Pier en ce samedi 16 mai, de 10h à 20h30?

Des compétitions de tir à l'arc, des escalades avec Spider-Man, des prises de photos avec vos superhéros préférés, un encan silencieux, des kiosques de jeux d'habiletés, des «combats» contre les vilains, des kiosques de livres fantastiques et de superhéros, et plus encore.

«Et nous voulons établir un nouveau record Guinness, explique Aïsha. Nous voulons rassembler le plus grand nombre de superhéros (de gens costumés) à la même heure, au même endroit. Ce record n'existe pas, on veut le créer. Donc il faudra que les gens viennent en très grand nombre. Nous aurons des activités pour les jeunes et aussi pour les adultes. On veut que tout le monde vienne s'amuser avec nous pour cette cause. Et ce n'est pas nécessaire d'être costumé, c'est ouvert à tous.»

Tout l'argent recueilli sera remis à la Fondation canadienne du cancer et au CHEO.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer