La simple joie de jouer

«Je revois encore le sourire de mon fils... (Courtoisie)

Agrandir

«Je revois encore le sourire de mon fils Sacha quand son frère Sébastien le poussait sur la balançoire», raconte Jason Chenier.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sacha adorait aller au parc. Le simple fait d'être en compagnie de d'autres enfants le rendait heureux.

Mais Sacha devait se contenter de regarder les autres s'amuser sur les structures de jeux. Cloué à un fauteuil roulant, ce jeune garçon de 11 ans de L'Orignal, dans l'Est ontarien, était atteint de la paralysie cérébrale. Il était, comme on dit, lourdement handicapé.

«Mais malgré ses nombreux défis, Sacha était un petit garçon toujours joyeux, se rappelle son père, Jason Chenier. Il souriait tout le temps et son rire contagieux pouvait égayer une pièce. Et d'être en compagnie de d'autres enfants le rendait tellement joyeux, même s'il ne pouvait pas jouer avec eux.

«En fait, poursuit M. Chenier, c'est lors d'un voyage en Floride avec la Fondation Fais-Un-Voeu qu'il a pu s'amuser sur une balançoire pour la seule et unique fois de sa vie. C'était dans un parc muni de structures de jeux spécialement adaptées pour les enfants handicapés. Il n'y a pas de parcs semblables ici. Et c'est malheureux. Je revois encore le sourire de mon fils quand son frère Sébastien le poussait sur la balançoire. J'avais rarement vu Sacha si heureux», ajoute M. Chenier, qui est constable au détachement de Hawkesbury de la Police provinciale de l'Ontario.

Le parc Sacha

Sacha Chenier est décédé le 9 juin dernier, à l'âge de 11 ans, à la suite de complications liées à l'épilepsie. Et ses parents, Jason et Jacquelyn, aimeraient qu'il ne soit jamais oublié.

Ils ont donc acheté un terrain d'une valeur de 70000$ dans un nouveau développement résidentiel de L'Orignal avec l'intention de donner ce terrain au canton de Champlain. Et ils ont demandé aux élus d'y aménager un parc universellement accessible, à l'image de celui qu'ils ont visité en Floride.

«La grande majorité des terrains de jeux sont difficilement accessibles en fauteuil roulant, explique M. Chenier. C'est quelque chose que nous voulons changer. Ce projet permettrait ainsi à d'autres enfants comme Sacha de s'amuser au terrain de jeux avec les autres enfants. Ça prend donc un terrain pour tous, y compris pour les enfants handicapés.»

La famille Chenier travaille présentement avec la compagnie ABC Recreation, de Paris en Ontario, pour trouver un concept pour ce nouveau terrain de jeux qui, selon Shaun Goodyear d'ABC Recreation, serait unique dans l'est de l'Ontario et l'ouest du Québec.

«Ce sera un terrain qui tiendra compte des limites physiques de chacun, reprend M. Chenier. La conception comprend, entre autres, une balançoire pour les enfants avec un faible tonus musculaire, ainsi que des zones pour les jeux individuels pour les enfants qui veulent se sentir inclus, mais à une distance confortable pour eux. Et nous baptiserons ce terrain de jeux: le parc Sacha.»

Évidemment, ce projet nécessitera des sous. Beaucoup de sous. M. Chenier estime qu'il faudra approximativement 500000$ pour construire le terrain idéal.

«Nous tenterons d'obtenir le financement nécessaire pour les équipements et l'installation en subventions gouvernementales et en organisant une campagne de financement dans la communauté. Et, bien entendu, nous espérons recevoir une réponse positive à notre proposition de la part des membres du conseil de la corporation du canton de Champlain», ajoute M. Chenier.

Ce projet de terrain de jeux pour enfants handicapés sera à l'ordre du jour de ce conseil lors de la réunion du mercredi 11 mars.

«Nous savons que c'est un projet ambitieux, affirme M. Chenier. Mais je pense que nous pourrons le réaliser si tout le monde dans la communauté se donne la main. Chaque enfant devrait connaître la simple joie de jouer.»

***

Les Chenier ont récolté jusqu'à maintenant un peu plus de 75000$ pour la réalisation de ce projet. Mais cette somme comprend le don du terrain d'une valeur de 70000$ qu'ils ont offert au canton de Champlain.

Pour faire un don, visitez le gofundme.com/everyonecanplay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer