Le cadeau du Ciel

Depuis la naissance de son fils Nathan, en... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Depuis la naissance de son fils Nathan, en 2002, le 14 février est un jour de grande joie pour Nathalie Daigle.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le 14 février 2000. Déjà 15 années se sont écoulées depuis. Mais malgré le temps qui passe, la Gatinoise Nathalie Daigle n'oubliera jamais ce jour de la Saint-Valentin.

Elle et son conjoint, Daniel, étaient heureux. Nathalie était enceinte de presque trois mois. «Nous attendions avec bonheur le petit ange qui se joindrait bientôt à notre petite famille, se souvient-elle. Nous avions déjà Dahlia, une belle fillette de trois ans qui avait très hâte de rencontrer son nouveau petit frère ou sa nouvelle petite soeur.»

Nathalie se trouve à son bureau du centre-ville d'Ottawa en cette journée de la Saint-Valentin de l'an 2000. «Ma grossesse se déroulait bien et je me comptais chanceuse de pouvoir continuer d'exercer mon travail», raconte l'avocate de profession.

Mais elle a tout de même hâte à 17h, pour rentrer à la maison et célébrer la Saint-Valentin en famille. Il est 16h. Il ne reste qu'une heure à écouler avant de retrouver ses deux amours en cette journée des amoureux.

Mais Nathalie est soudainement assaillie de douloureuses et persistantes crampes au bas du ventre. Une douleur et une sensation qu'elle n'a jamais ressenties auparavant. Elle quitte donc le bureau plus tôt pour se rendre à toute vitesse à la maison. Quelque chose ne va pas du tout.

Et sa situation s'empire une fois chez elle. C'est maintenant l'hémorragie. Daniel l'emmène d'urgence à l'hôpital de Gatineau, mais il n'y a rien à faire.

«Je faisais une fausse couche, souffle Nathalie. Ces douleurs et ces saignements qui ont débuté à 16h, c'était le début d'une fausse couche. Un curetage a été nécessaire, et j'ai reçu mon congé de l'hôpital vers 21h.

«En cette Saint-Valentin, nous venions de perdre l'enfant que nous attendions. Quelle tristesse. Quel cauchemar.»

Pour Nathalie, Daniel et Dahlia, la Saint-Valentin allait dorénavant leur rappeler la plus triste journée de leur vie.

Mais la vie a tranquillement repris le dessus. La peine s'est atténuée. Nathalie et Daniel sont retournés au travail. Dahlia a retrouvé ses amis à la garderie.

Puis le bonheur est revenu dans cette famille, en mai 2001, quand Nathalie a appris qu'elle était à nouveau enceinte. Un grand bonheur, mais aussi une légère inquiétude de revivre le cauchemar de la Saint-Valentin.

Mais la grossesse s'est bien déroulée. Et par pure coïncidence - ou serait-ce par l'intervention divine de Saint-Valentin, le patron des amoureux? -, Nathalie a mis au monde un garçon le 14 février 2002... à 16h.

Un garçon en pleine santé qu'elle et Daniel ont baptisé Nathan. Un prénom dont la racine hébraïque signifie «cadeau» ou «don», ce que Nathalie et Daniel ignoraient à l'époque. «Comme un cadeau du Ciel», lance Nathalie en souriant.

De la souffrance à la joie

Voici comment Nathalie Daigle a conclu son témoignage.

«La naissance de Nathan a été un événement grandiose qui a transformé nos vies. Et soudainement, la Saint-Valentin, que nous trouvions si triste, est devenue pour nous une occasion de joie.

«Le 14 février de l'an 2002, j'ai donné naissance à mon fils. Il est né à 16h, exactement. Il est donc arrivé deux ans, jour pour jour, heure pour heure, après ma fausse couche de l'an 2000 à 16h. Depuis, le 14 février est pour nous une journée magique. Car depuis ce jour, notre affliction s'est transformée en célébration. Notre souffrance s'est transformée en pure joie.

«Merci, mon cher fils d'être venu à nous. Nous t'attendions. Merci aussi, ma chère fille, de cheminer avec nous. La lumière de votre présence à tous les deux illumine nos vies!»

Nathan célèbre aujourd'hui ses 13 ans. Bonne fête, jeune homme.

Et joyeuse Saint-Valentin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer