La pression et la pizza

Partager

Sur le même thème

J'arrive d'un «cours» sur la haute pression artérielle. Je l'appelle un «cours», mais il s'agit plutôt d'un programme de cinq mois sur les moyens à prendre pour baisser la tension artérielle. Mon médecin m'a fortement recommandé de me joindre à ce programme.

Je dois donc me présenter à la clinique une fois par mois, pour les cinq prochains mois, où des experts me conseilleront des pistes à suivre pour «baisser ma pression».

Ce matin, le cours portait sur la nutrition. Quoi manger et quoi ne pas manger quand notre pression artérielle est plus élevée que la moyenne des ours.

Très instructif, comme cours. J'ai appris, par exemple, que le pain à grains entiers est 100 fois meilleur pour la santé que le pain fait de blé entier. (Le pain blanc est à éviter.) Que la margarine est bien meilleure pour la santé que le beurre. Qu'un simple bagel peut contenir quatre fois plus de sel (sodium) qu'un sac de chips. Qu'il y a autant de sel dans un verre de lait que dans une boisson du type Gatorade. Et ainsi de suite. Même mes céréales Cheerios que j'aime tant contiennent trop de sel. Et moi qui pensais déjeuner santé.

Je suis sorti de là en me disant que l'homme et la femme ne devraient manger que des fruits et des légumes... crus. Et des noix. Beaucoup de noix. Mais sans sel.

Et je ne vous apprendrai rien en vous disant que les mets préparés et la bouffe de restaurant bourrés de sel sont à déconseiller pour les gens qui, comme moi, doivent surveiller leur pression artérielle. Et pour un peu tout le monde, à bien y penser.

Le sel est le pire ennemi du coeur. C'est ce que j'ai appris ce matin. Ou c'est plutôt ce qu'on m'a rappelé puisque je le savais déjà.

Donc surveillez votre alimentation, nous répètent nos médecins.

***

Mais les médecins sont comme le petit ange qui nous parle dans l'oreille gauche. Le petit ange qui tient à notre bien-être.

Mais il y a aussi le petit démon qui, lui, nous parle dans l'oreille droite. Et les restaurants fast-food sont le petit démon de ce monde.

Je rentrais donc au boulot après ce cours sur la bonne alimentation durant lequel le petit ange n'avait cessé de me répéter de manger mieux, lorsqu'en roulant vers le bureau, le petit démon est apparu. Et, pour me mettre de la pression, voici ce qu'il me disait dans l'oreille droite:

«T'as vu, Denis? Regarde le McDo à ta droite. Tu vois? On y offre un nouveau petit-déjeuner. Un bagel avec une épaisse tranche de boeuf, sur laquelle reposent un tas d'oignons frits et un oeuf. Et je te parie, Denis, qu'on y ajoutera une ou deux tranches de fromage si tu le demandes poliment. Allez Denis! Arrête ici! Entre au McDo essayer ce nouveau sandwich matinal. Tu vas te régaler.

Mais... c'est que le médecin vient de me dire de ne pas...

Les médecins!? Voyons donc Denis! Ils ne connaissent rien les médecins! Ils ont probablement des parts dans les compagnies de fruits et légumes. Et pendant que tu manges leurs fruits et légumes, ils se tordent de rire chez eux en s'empiffrant de pizza, de chips et de Coke.

Mais je n'ai pas vraiment faim tout de suite, petit démon. Je vais attendre au lunch.

Alors ça tombe bien Denis parce qu'un peu plus loin sur ta route, il y a un Pizza Hut.

La pizza est aussi déconseillée par mon médecin.

Pffff... C'est bon de la pizza. Et attends de voir la nouvelle pizza de Pizza Hut.

Qu'a-t-elle de si spéciale?

Tu n'en croiras pas tes papilles, mon Denis. T'aimes la pizza, vrai?

J'adore la pizza. Mais après mon cours de ce matin...

Veux-tu s'il te plaît oublier ton cours, Denis!? On t'a bourré le cerveau de niaiseries ce matin. C'est bon de la pizza. T'as du blé dans la pâte. T'as du fromage, donc un produit laitier. T'as des légumes, des tomates dans la sauce et une viande quelconque pleine de protéines. C'est excellent pour la santé, une pizza. Et la nouvelle pizza de Pizza Hut va encore plus loin.

Plus loin?

Oui, plus loin. On te servira une pizza recouverte des ingrédients de ton choix. Mais on ajoutera dans la croûte...

Oh! Je sais, petit démon. On la bourre de fromage, c'est ça?

C'est ce qu'on faisait avant. Mais plus maintenant. C'est passé, ça. Maintenant - et ce n'est que pour une durée limitée, Denis, donc arrête au Pizza Hut au plus sacrant - maintenant, disais-je, on bourre la croûte de... es-tu prêt Denis?

Vas-y petit démon.

On bourre la croûte de saucisses à hot-dog! Est-ce assez génial à ton goût!? Alors? Tu t'arrêtes chez Pizza Hut, Denis?

À une condition, petit démon.

Laquelle?

À condition que tu manges avant moi une pointe de pizza avec la croûte bourrée de saucisses à hot-dog. Tu fais ça, petit démon, et je te promets d'en manger à mon tour.

Oh! Déjà 11h30 Je dois y aller. Bye Denis...»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer