Des problèmes qui partent d'en haut

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une chance que les Requins n'avaient pas toutes leurs munitions!

Devant se débrouiller sans des piliers comme Dan Boyle, Brent Burns et Martin Havlat, en plus de laisser leur gardien numéro un Antti Niemi au bout du banc pour la première fois de la saison, San Jose a malgré tout aisément survolé sa compétition hier au Coffre d'outils.

Il y avait beaucoup de bancs vides et les absents n'ont pas eu tort de regarder plutôt la NFL, si c'est effectivement ce qu'ils ont fait.

Les Sénateurs ne sont pas beaux à voir présentement, et même si les trois joueurs du quatrième trio, Jean-Gabriel Pageau, Derek Grant et Erik Condra, ont tous présenté des différentiels de moins-2, leurs problèmes partent d'en haut, leurs quatre grands blessés de l'an passé, Jason Spezza, Erik Karlsson, Craig Anderson et Milan Michalek, éprouvant tous leurs parts de difficultés.

Le tout a bien mal parti alors que le capitaine Spezza a été incapable de sortir la rondelle de sa zone à sa première présence, après quoi Joe Corvo n'a pas été capable d'arrêter une rondelle bondissante que Tomas Hertl a redirigée sur le bâton de Jared Cowen et sous la jambière d'Anderson.

«On ne peut pas donner des avances à des bons clubs comme ça. Après, on joue du hockey de rattrapage, on court après la rondelle tout le match. Ça va être une longue année si on utilise cette recette tout le temps. C'est déjà assez difficile de gagner des parties dans cette ligue, ces mauvais départs nous tuent présentement», a avoué Spezza, qui a été sur la glace pour deux autres buts et qui présente maintenant une fiche de moins-5 cette saison.

En 11 parties, Ottawa n'a compté le premier but d'une rencontre qu'à trois occasions, l'emportant chaque fois. Leur fiche quand c'est l'adversaire qui secoue les cordages d'abord est de 1-5-2. Ça en dit long.

MacLean s'inquiète

«Nous ne sommes tout simplement pas prêts à jouer au début et ça, c'est ma responsabilité et celle du groupe de leaders de ce club ", a souligné l'entraîneur-chef Paul MacLean, qui s'inquiétait de voir son club «devenir quelque chose qu'il n'était pas avant», soit une équipe qui ne lutte pas avec acharnement pendant 60 minutes.

Il y a effectivement de quoi s'inquiéter parce que le calendrier ne deviendra pas plus facile cette semaine, avec une visite à Chicago demain pour affronter les champions en titre de la coupe Stanley. Puis vendredi, les Islanders, avec leur nouvelle acquisition Tomas Vanek, vont s'amener en ville.

Les Blackhawks vont probablement eux aussi utiliser leur deuxième gardien, Nikolaï Khabibuline, vu qu'ils jouent ce soir au Minnesota.

Mais ce n'est aucunement un gage de succès pour les Sénateurs, qui se sont butés à un Alex Stalock aussi solide que Frederik Andersen, des Ducks, vendredi.

«C'est une bonne façon de finir un long voyage. Ils ont lancé de partout, ce qui était compréhensible vu que c'était mon premier match de la saison. J'ai été assez chanceux pour faire quelques arrêts ", a dit Stalock, qui en a réussi 38 en tout, la plupart sur des tirs de routine.

Cet Américain de 26 ans, originaire du Minnesota, revient de loin puisqu'il avait subi une grave blessure à un genou peu après avoir gagné son premier match dans la LNH, en 2010-2011. Il avait aussi joué deux autres parties en relève la saison dernière.

Il attendait patiemment que son entraîneur Todd MacLellan lui tape sur l'épaule, Antti Niemi ayant disputé les 11 premiers matches des Sharks. «C'est normal, il est un des meilleurs gardiens au monde. Moi, je suis content, ma blessure est dans le passé maintenant, on va peut-être me poser moins de questions à ce sujet», a-t-il ajouté.

Les Sénateurs, eux, doivent trouver des réponses aux questions que soulève leur manque de constance.

Ils ont certes fait de grands pas vers l'arrière depuis leur impressionnant gain de 6-1 à Détroit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer