• Le Droit > 
  • Arts 
  • > Salon du Livre:  Un lieu pour s'ouvrir à l'autre 

Salon du Livre:  Un lieu pour s'ouvrir à l'autre

Andrée Christensen et Michèle Vinet ont respectivement remporté... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Andrée Christensen et Michèle Vinet ont respectivement remporté les Prix littéraires Le Droit Poésie et Fiction. En leur absence, Gabriel Robichaud (lauréat en Jeunesse) était représenté par sa collègue et amie Lisa L'Heureux, et Jean-Louis Major (mention spéciale, Fiction) par son directeur de collection Michel-Rémi Lafond.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

« Alors qu'on parle de murs et de peur de l'autre, j'ai envie de dire merci à tous ceux qui oeuvrent à créer des espaces utopiques comme ce Salon du livre de l'Outaouais, à tous ceux qui croient encore au pouvoir des rencontres et se font un point d'honneur de les provoquer. Ils permettent d'ouvrir des brèches par lesquelles on peut alors se laisser toucher par l'autre et en être changé pour toujours », a déclaré avec ferveur Anaïs Barbeau-Lavalette, la présidente d'honneur du 38e SLO,  jeudi soir.

« Je suis heureuse d'être là et j'ai hâte qu'on se parle ! » a-t-elle par la suite lancé  au public avant de déclarer officiellement ouvert le Salon, entourée entre autres de Guy Badeaux et Michel Ouellette, les invités d'honneur représentant les auteurs de l'Outaouais et de l'Ontario français.

Les jeunes au rendez-vous

« C'était plein, plein, plein ! » se réjouissait quant à elle la directrice générale du SLO, Anne-Marie Trudel, à la suite d'une première journée d'activités au cours de laquelle près de 5000 jeunes ont convergé vers le Palais des congrès de Gatineau.

Le contraste était frappant par rapport à l'an dernier, alors qu'à peine 2000 élèves étaient passés au Salon, à cause des moyens de pression des enseignants.

« Plusieurs éditeurs m'ont dit qu'ils n'avaient pas vu un tel achalandage depuis le début des années 2000. Et on attend autant  de jeunes [vendredi] ! » a renchéri Mme Trudel, tout aussi ravie de voir, quelques heures plus tard, les gens massés devant la place Yves-Thériault pour assister à la cérémonie d'ouverture.

Ces gens ont notamment tendu une oreille attentive à la slameuse Marjolaine Beauchamp. « J'écris l'intime pour moi aussi exister/Dans le plus poli de la sphère publique/Je prends plaisir à répéter/Que le privé reste encore politique », a-t-elle martelé, soulevant les applaudissements nourris de la foule.

Prix littéraires Le Droit : les lauréats sont...

La soirée d'ouverture du SLO était aussi l'occasion pour Le Droit de remettre ses Prix littéraires.

« Ma mère disait toujours jamais deux sans trois », a évoqué une Michèle Vinet touchée de voir sa troisième nomination être la bonne. Elle a été sacrée grande gagnante, en Fiction, pour son récit L'enfant-feu. Dans cette même catégorie, une mention spéciale a été décernée à Jean-Louis Major, pour le regard incisif qu'il porte sur l'actualité dans Contes inactuels.

En Jeunesse, Gabriel Robichaud l'a emporté grâce à sa pièce Le Lac aux deux falaises. Un projet « qui, à travers les tapes dans le dos, a avancé. Et c'est un peu comme ça que je reçois ce prix littéraire Le Droit, volet Jeunesse. Comme une tape dans le dos qui encourage à poursuivre. C'est un privilège de faire ce que je fais. Merci de tout coeur, avec ce prix, de le soutenir, et d'y croire », a-t-il tenu à partager, malgré des engagements professionnels le retenant à l'extérieur, par la voix de sa collègue et amie Lisa L'Heureux venue recevoir le prix en son nom.

Couronnée pour son recueil de poèmes Épines d'encre, Andrée Christensen a profité de l'occasion pour inviter le public à « faire le plein de poésie », un genre qui a beaucoup à offrir pour peu qu'on lui en donne la chance. 

La poésie aura justement droit à son Parcours littéraire deux fois plutôt qu'une, dans le cadre des nouveautés du SLO. Ces parcours, mis sur pied par trois libraires, seront l'occasion pour les lecteurs de partir à la découverte d'auteurs et de genres aux quatre coins du Salon.

« C'est une autre belle piste ajoutée à notre programmation qui bonifie l'expérience de nos visiteurs », a fait valoir Anne-Marie Trudel, tout sourire.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer