En bref

Les événements du jour dans le monde des arts, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour dans le monde des arts, en quelques mots.

Un documentaire sur A Tribe Called Red

A Tribe Called Red... (Photo fournie par les artistes) - image 3.0

Agrandir

A Tribe Called Red

Photo fournie par les artistes

A Tribe Called Red, qui donnera une prestation gratuite le 26 juin lors du Festival de bâteaux dragons d'Ottawa, a partagé mardi sur YouTube le film The Manawan Session.

Ce mini-documentaire filmé en 2014 sur la réserve de Manawan First Nations se penche sur le processus créatif du trio ottavien de DJs autochtones.

A Tribe Called Red mélange la musique ancestrale autochtone à des sonorités et textures électroniques. Composé des DJs NDN, Bear Witness et 2oolman dans sa configuration actuelle, le collectif a annoncé que son prochain album paraîtra à l'automne.

Un roman de Margaret Atwood adapté pour Netflix

Margaret Atwood... (Photo Darren Calabrese, archives La Presse Canadienne) - image 5.0

Agrandir

Margaret Atwood

Photo Darren Calabrese, archives La Presse Canadienne

Une minisérie inspirée du roman «Alias Grace», de l'écrivaine canadienne Margaret Atwood, sera diffusée à la CBC et sur le site de vidéo en ligne Netflix.

La réalisatrice Sarah Polley scénarisera et produira la série de six heures. Le tournage en Ontario commencera en août et sera dirigé par la réalisatrice Mary Harron.

«Alias Grace» raconte l'histoire véritable de Grace Marks, une domestique d'origine irlandaise dans le Haut-Canada.

Grace Marks et le valet d'écurie James McDermott avaient été reconnus coupables du meurtre de leur employeur, Thomas Kinnear, et de sa gouvernante, Nancy Montgomery, en 1843.

McDermott a été pendu, tandis que Marks avait été condamnée à la prison à vie. Après avoir passé 30 ans derrière les barreaux, elle avait finalement été innocentée.

Sarah Polley dit avoir lu «Alias Grace» plusieurs fois dans les derniers 20 ans.

«Grace Marks, telle que vue par Margaret Atwood, est le personnage le plus complexe et captivant que j'aie jamais lu. Je suis heureuse que Mary Harron ait accepté de participer au projet», a-t-elle déclaré par voie de communiqué.

Les artéfacts des Stones exposés à New York

Une image de Mick Jagger forme l'arrière-plan d'une... (Archives, Associated Press) - image 7.0

Agrandir

Une image de Mick Jagger forme l'arrière-plan d'une reproduction d'un studio où les Rolling Stones ont répété.

Archives, Associated Press

Les Rolling Stones présenteront une exposition de quelque 500 enregistrements et artéfacts à New York, dès le mois de novembre.

L'exposition du groupe britannique, appelée «Exhibitionism», avait été inaugurée à Londres en avril. Elle sera maintenant dévoilée pour la première fois en Amérique du Nord au Industria Superstudio, dans le quartier West Village de New York, a-t-on annoncé mardi.

Les billets seront en vente à compter de septembre.

Le chanteur Mick Jagger a affirmé par voie de communiqué que l'exposition ne ressemblerait pas à une visite dans un musée, ce sera «un événement, une expérience», a-t-il assuré.

«Exhibitionism» permettra une incursion dans les domaines de la musique, du design, de l'art, de la vidéo, de la mode et du spectacle.

Les visiteurs pourront voir des guitares et des costumes, consulter des journaux personnels et écouter des pistes audio.

L'exposition se terminera le 4 septembre à la galerie Saatchi de Londres. L'établissement New York n'a pas précisé de date de clôture.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer