En bref

Les événements du jour dans le monde des arts, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour dans le monde des arts, en quelques mots.

Swing et Gabrielle Goulet en lice au Gala Country

Le duo franco-ontarien Swing et l'auteure-compositrice-interprète de Bourget Gabrielle Goulet, se retrouvent en nomination à la 4e édition du Gala Country qui aura lieu le 19 novembre 2016 au Cabaret du Casino de Montréal. Le duo est en lice dans la catégorie «groupe de l'année» tandis que la pièce Juste toi - tirée du récent minialbum de Mme Goulet, Ton garage - court la chance de remporter le titre de «chanson de l'année». La chanteuse a aussi été invitée à se produire sur scène au cours de l'événement. «Le country a toujours été mon premier amour. Me retrouver parmi les plus grands artiste country du Québec est un rêve qui se réalise» a réagi hier Gabrielle Goulet. - LeDroit

Du nucléaire à la poésie

L'auteur-compositieur-interprète Jean-Frédéric lancera son tout premier album au centre artistique La Fab de Chelsea le 22 avril à 17h30.  Intitulé En attendant, ce disque disponible depuis le 8 avril s'inscrit dans la tradition de la chanson française. Alternant entre la tendresse et la dérision, Jean-Frédéric (Lafaille, de son nom complet), ex-fonctionnaire branché sur les enjeux nucléaires, y partage souvenirs et réflexions, au fil de 14 morceaux explorant l'espoir et la douleur, portés par une poésie finement articulée et des mélodies soignées. - LeDroit

Jennifer Aniston la plus belle femme au monde

Le magazine américain People octroie à l'actrice Jennifer Aniston le titre de la «plus belle femme au monde» 2016. La femme de 47 ans figure en couverture du numéro double de la 27e édition du palmarès annuel des «plus belles au monde». «Je me suis dit 'Oh mon dieu'», a avoué Mme Aniston, en entrevue avec People pour l'article-couverture de cette semaine. L'actrice y raconte comment elle a accueilli la nouvelle dans un moment «de grande excitation» qui lui aurait rappelé son adolescence. Jennifer Aniston, qui a lancé sa carrière avec le rôle de Rachel dans la série «Friends», révèle également avoir appris à s'accepter telle qu'elle est au fil des ans. Elle dit se sentir bien dans sa peau lorsqu'elle est forte et en santé. C'est à ses débuts qu'elle aurait trouvé la motivation pour prendre soin d'elle-même, alors qu'un rôle lui aurait été refusé en raison de son léger surpoids. Interrogée quant à l'acceptation de son corps, l'actrice rigole: «Bien, je n'ai jamais aimé mon derrière. Auparavant, j'avais les fesses rebondies et on me taquinait. Maintenant, les gens paient pour s'injecter des choses.» - Associated Press

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer