En bref

Les événements du jour dans le monde des arts, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour dans le monde des arts, en quelques mots.

La liste des invités du Bluesfest grossit

Le Bluesfest a aussi invité l'étoile montante du... (Courtoisie) - image 3.0

Agrandir

Le Bluesfest a aussi invité l'étoile montante du country Jordan McIntosh, originaire d'Ottawa.

Courtoisie

Les organisateurs du Bluesfest d'Ottawa ont dévoilé mercredi les noms de nouveaux artistes qui participeront à la prochaine édition du festival, qui se tiendra du 7 au 17 juillet.

Cette liste complémentaire comprend le guitariste québécois Steve Hill, les bluesman canadiens Kirby Sewell (en formule Band) et Colin Linden, mais aussi le rappeur junoïsé Belly et le duo torontois Death From Above 1979. 

Le Britannique Jack Broadbent, l'Australien Jeff Lang et les artistes américains Lera Lynn, JD McPherson, Tor Miller, Garrett Klahn et le trio féminin Bahari, seront aussi de la partie sur les plaines LeBreton. MM. Sewell, Linden et Lang, tout comme Sue Foley, Paul Reddick et Jack de Keyzer, ont en outre confirmé leur présence au sein du All-Star Blues Revue. Ces soirées auront lieu au Barney Danson Theatre, les 8 et 9 juillet (avec la bande ottavienne The Split à l'animation), puis du 14 au 17 juillet (soirées animées par MonkeyJunk). 

Le Bluesfest a aussi invité l'étoile montante du country Jordan McIntosh, originaire d'Ottawa.

Parmi les artistes de la région se retrouvent le Steve Adamyk Band, Bonnie Doon, Wotts, Merganzer, Scary Bear Soundtrack, Her Harbour, Danielle Allard, Noushka, The Powergoats, Chris Page, Yusso, Silver Creek, Thrust et leMeow.

Un marathon de Shakespeare... en 32 langues

L'Université d'Ottawa organise vendredi 8 avril un événement singulier en l'honneur de Shakespeare, dans le cadre des célébrations entourant cette année le 400e anniversaire de la mort du Barde.

La pièce Hamlet sera jouée dans plus de 32 langues à la salle Freiman (édifice Perez), de 14h30 à 18h30.

Le représentation débute en algonquin (anishinabemowin), mais les comédiens passent au français dès la deuxième scène. Les scènes suivantes seront alternativement interprétées dans plus de 32 langues, dont le danois (nécessairement), l'esperanto, le yiddish et le gaélique... sans oublier une scène en joual québécois, au cours du quatrième acte (vers 17h15). L'emblématique scène du «To be or not to be» (prévue vers 15h35) sera servie... en klingon (Star Trek).

Les organisateurs encouragent les spectateurs à quitter la représentation et y revenir en fonction de leurs aptitudes polyglottes. L'initiative est organisée par le département d'anglais de l'université.

Prisme plonge dans la musique de demain

L'Ensemble Prisme se met au service de «l'immense talent musical de la jeunesse» de l'Outaouais, à travers un concert extraordinaire prévu le dimanche 10 avril, à 14h, au conservatoire de musique de Gatineau.

Pour son premier concert de printemps, les huit musiciens de l'Ensemble seront entourés du jeune saxophoniste Simon Coovi-Sirois (gagnant du prix Charlebois-Trépanier du premier concours pour jeunes interprètes Prisme-Conservatoire de Gatineau), le temps d'interpréter une pièce de l'Américaine Ellen Taaffe Zwilich.

Prisme interprétera ensuite les oeuvres lauréates du prix Ensemble Prisme 2016: Archaic Bupkis, de Doyoon Kim, et Le silence qui suit, d'Alexandre David (qui ont respectivement décroché le premier et le deuxième prix). Pour finir, l'ensemble interprétera aussi le quatuor à cordes de Samy Moussa, jeune Québécois qui fait carrière en Allemagne en tant que compositeur et chef d'orchestre.

Renseignenents: www.ensembleprisme.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer