En bref

Les événements du jour dans le monde des arts, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements du jour dans le monde des arts, en quelques mots.

Françoise Boivin de retour à la radio

L'ex-députée néo-démocrate de Gatineau, Françoise Boivin, fait un retour à la vie publique en se joignant à l'équipe de la station radiophonique 104,7 FM de Gatineau.

La nouvelle sera confirmée mardi, a-t-on appris de source sûre.

L'ancienne députée avait pris une pause de la vie publique dès le lendemain de sa défaite crève-coeur contre le libéral Steven MacKinnon lors de l'élection fédérale du 19 octobre dernier.

À la suite de sa défaite, Mme Boivin avait accepté de livrer ses premiers commentaires à l'émission de l'animateur Roch Cholette, un autre ancien politicien, lors d'une entrevue diffusée sur le 104,7 au début du mois de janvier.

Aaron Ashmore au Pop Expo

Aaron Ashmore se greffe à la liste des invités au Ottawa Pop Expo, qui aura lieu les 21 et 22 novembre au Centre EY Centre.

Le comédien canadien campe présentement John Jaqobis dans la télésérie Killjoys. Il s'était aussi fait remarquer dans Smallville et Warehouse 13.

Son nom s'ajoute à ceux de Garrett Wang (Star Trek: Voyager), Zoie Palmer (Dark Matter; Lost Girl), Ray Park et Sam Witwer (de la saga La guerre des étoiles) et Brett Dalton (Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.).

Future politique culturelle: la participation citoyenne est «primordiale»

Québec lance les travaux préliminaires devant mener à sa future politique culturelle et il tient à entendre le public à ce sujet.

La ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, en a fait l'annonce, lundi à Montréal, bien que la politique ne soit prévue que pour 2017.

Il est donc encore trop tôt pour connaître les budgets qui y seront rattachés, a fait savoir la ministre, qui a rencontré la presse après le lancement.

«On parle d'un dépôt de politique culturelle pour 2017, alors d'ici là, il y aura eu toutes les consultations, il y aura eu beaucoup, beaucoup de rencontres, il y aura eu des projets précis et, on l'espère, des idées novatrices. Et nous regarderons tout ça au fur et à mesure et à temps, on l'espère, pour le prochain budget - pas celui qui s'en vient, mais l'autre après, après le dépôt de la politique culturelle», a résumé la ministre David.

Les consultations publiques débuteront le 8 avril à Québec. Il y en aura le 11 à Rimouski, le 15 à Gatineau, le 18 à Saguenay, le 25 à Shawinigan et ainsi de suite, pour se terminer le 21 juin à Sherbrooke. «La participation citoyenne est primordiale», a lancé la ministre.

Les intéressés pourront déposer des mémoires à ce sujet. Un appel plus précis sera lancé au mois de mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer