Retour aux origines pour le FOÉ

Steven Boivin, Claudine Paré-Lépine, Mélissa Boivin et Philippe... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Steven Boivin, Claudine Paré-Lépine, Mélissa Boivin et Philippe Roy.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De Marie-Pierre Arthur à Dumas et Daniel Boucher en passant par le duo Milk & Bone ainsi que les groupes Timber Timbre, Galaxie, Grimskunk, Québec Redneck Bluegrass Project ou Bears of Legend, la série de têtes d'affiche qui défileront du 10 au 13 septembre sur l'une des scènes du 8e Festival de l'Outaouais émergent (FOÉ) rendent la programmation plus qu'audacieuse, selon les organisateurs.

Connus ou moins connus, la quarantaine d'artistes d'ici et d'ailleurs à l'affiche des quatre jours permettent en quelque sorte à l'événement de renouer avec ses origines, selon le directeur général, Steven Boivin, qui espère attirer 10000 personnes comme l'an dernier. Reste maintenant à prier pour que Dame nature collabore.

«C'est un peu un retour aux sources pour le FOÉ. On est vraiment dans l'émergence. On essaie de se démarquer par des groupes qui, dans leur style, sont en plein essor. Ils sortent du lot dans leur créneau. C'est sûr que ce ne sont pas des artistes qu'on entend à des émissions grand public comme La Voix, mais dans notre créneau, je pense qu'on a réussi à atteindre nos cibles», a-t-il lancé hier en marge du lancement de la programmation au café-bar 4 Jeudis.

Le site extérieur de La Fonderie, sur la rue Montcalm, sera encore une fois l'endroit principal des activités du FOÉ, en plus des différentes scènes dans le Vieux-Hull.

Koriass, Royal Canoe, Elliot Maginot, Dylan Perron & Elixir de Gumbo, Pierre Kwenders, Foxtrott, Guillaume Beauregard, Mazkenzie Rythm Section, Laurence Nerbonne, Fire/Works, Cherry Chérie, Scattered Clouds, Ivy, le slammeur gatinois D-Track, Collectif Fau, Kroy, Rosie Valland, Joanie Michaud, Eldorado, Dr. Waits & Mr. Tom, Les Chiens sales, Bitterly Healed, Righteous, Chérie, Okies et Dj Grumpy B complètent la liste d'artistes qui promettent d'en mettre plein les oreilles aux festivaliers.

C'est le groupe rock Galaxie, qui a fait la première partie des Rolling Stones sur les plaines d'Abraham à Québec le mois dernier devant 90000 personnes, qui lancera le bal le premier soir.

Selon M. Boivin, le FOÉ a assurément réussi à se tailler une place de choix parmi les festivals du même type à travers la province. Il n'a rien à envier à personne, dit-il.

«Avec Half Moon Run l'an passé, ça a vraiment changé la donne. La différence aujourd'hui, c'est qu'on reçoit beaucoup plus de demandes d'artistes connus qui veulent participer. On a vu l'impact sur la population, il y a un engouement. La programmation est fait de façon à ce que si tu aimes un artiste dans le lot, tu risques d'en aimer et d'en découvrir d'autres», indique-t-il.

Plusieurs activités connexes sont prévues en marge de l'événement, dont le forum Créateurs de demain, organisé par Culture Outaouais, le 11 septembre, de 9h à 16h, à Axenéo7. Le lendemain aura lieu au même endroit la Tournée des entrepreneurs, de 13h à 18h. De plus, une nouveauté s'ajoute cette année, alors que sera organisé le mini FOÉ Sonart, un rendez-vous gratuit pour toute la famille. Activités familiales, spectacles, jeux, animation et surprises seront de la partie.

Pour les détails de la programmation ou la précente de passeports (38$ pour quatre jours ou 25$ par jour sur le site principal): www.festfoe.ca.

dleblanc@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer