• Le Droit > 
  • Arts 
  • > Des écrits plein la Maison Charron 

Des écrits plein la Maison Charron

Le 9 août, les enfants de moins de... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le 9 août, les enfants de moins de 10 ans sont conviés au spectacle de Luana, un conte agrémenté de jeux et de bricolage.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les cyclistes en balade le long de la rivière des Outaouais y prennent volontiers une pause. La terrasse avec vue imprenable sur Ottawa aussi est très prisée des badauds à l'heure du thé. Mais la Maison Charron a bien plus à offrir. Des lectures, du slam, des concerts et conférences, ateliers d'écriture...

L'Association des auteurs et auteures de l'Outaouais (AAAO) y a élu domicile en 2006 et propose une programmation foisonnante - principalement gratuite - tout l'été.

Parmi les nouveautés annoncées hier en conférence de presse, deux brunchs du dimanche accueilleront les photographes Claude Brazeau et Sébastien Lavallée qui évoqueront leur métier (2 août), avant la cinéaste Annie Coutu (9 août).

«Ces rencontres vont chercher une autre clientèle que celle des habitués», précise la directrice générale de l'AAAO, Lise Careau, soucieuse d'élargir la notion d'écriture aux autres disciplines. Reste encore à définir la partie brunch de l'événement, sucrée ou salée, madeleine de Proust ou tarte à la crème...

Autre nouveauté: l'intégration d'un volet «À la rencontre d'une autre culture», ouvert sur les communautés de la région. Maricarmen Fernandez Espinosa lancera la thématique par un récital de chansons traditionnelles du Mexique et de l'Amérique latine (30 août).

Quant aux enfants de moins de 10 ans, ils sont conviés au spectacle de Luana, un conte agrémenté de jeux et bricolage (9 août). Leurs parents s'amuseront davantage en compagnie du groupe Cacochymes, joyeux lurons dignes héritiers de Boby Lapointe et Brassens, programmés tous les jeudis et vendredis midis en août. L'intégralité de la programmation - une quarantaine d'activités jusqu'en octobre - est disponible à la Maison des auteurs et bientôt sur le site Internet de l'AAAO, nous promet-on.

Renouer avec sa mission

Fondée en 1979, l'AAAO se concentre de nouveau sur sa mission initiale: regrouper les écrivains de l'Outaouais et promouvoir leur travail localement. Un partenariat avec la résidence d'auteurs au Château du Pont d'Oye, en Belgique, vient d'être suspendu. Il permettait à un membre de l'association de partir trois semaines en résidence d'écriture, au mois d'août. «Nous cherchons à développer d'autres partenariats», assure Lise Careau.

Les membres du nouveau conseil d'administration, reformé en juin, auront d'autres défis à gérer à plus court terme: le déménagement des Grands Feux sur le nouveau site du Musée canadien de l'histoire engendrera la fermeture temporaire de sentiers récréatifs où se situe l'AAAO. Le vice-président Rémy Beaulieu craint que le scénario de la fête du Canada se répète. «La maison s'est retrouvée barricadée, l'accès impossible.»

Contre mauvaise fortune, Lise Careau préfère miser son atout: «Qui sait, peut-être que les spectateurs venus voir les Grands Feux découvriront sur leur passage la Maison des auteurs...»

mcucchi@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer