• Le Droit > 
  • Arts 
  • > La St-Jean d'Ottawa dévoile sa programmation 

La St-Jean d'Ottawa dévoile sa programmation

Le chanteur acadien Wilfred Lebouthillier montera sur scène... ((Gimmy Desbiens))

Agrandir

Le chanteur acadien Wilfred Lebouthillier montera sur scène dans le cadre du Festival de la Saint-Jean Ottawa.

(Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Le Festival de la Saint-Jean Ottawa est un événement gratuit, familial et rassembleur, d'où notre volonté de réunir sur scène des artistes comme Wilfred Lebouthillier, Stef Paquette et Jérôme Couture, explique le président Michel Bénac, heureux de dévoiler une programmation dont il est particulièrement fier.

Près de 6000 personnes sont attendues le samedi 20 juin, de 13 h aux petites heures du matin, au Centre communautaire Richelieu-Vanier. Pour cette septième édition, les organisateurs ont pu bonifier la programmation grâce à une contribution accrue des commanditaires et une subvention de 40000 dollars provenant du Programme Célébrations du 400e anniversaire de présence francophone en Ontario.

«Les gens ne perçoivent plus la Saint-Jean comme étant une fête uniquement québécoise, souligne le chanteur. Avec mon groupe Swing, j'ai célébré cette journée-là partout au Canada. Nous soulignons ici la fête des Canadiens Français, nos origines et notre histoire francophones. Les festivaliers en sont conscients et, tout comme moi, ils en sont très fiers.»

Depuis qu'il siège au comité organisateur, le festival a grandement évolué, la communauté d'Ottawa s'investissant davantage dans un événement envers lequel elle a développé un sentiment d'appartenance.

«En 2009, cinquante personnes se sont rencontrées au Centre Richelieu-Vanier avec l'envie de se réapproprier la Saint-Jean, se souvient-il. Elles ont partagé des mets traditionnels canadiens-français qui rappellent notre enfance. Tourtières, pâtés chinois et bines étaient au menu, tous des plats préparés bénévolement par douze organismes communautaires, les mêmes qui cuisinent aujourd'hui pour ce qui est devenu le Sentier des saveurs.»

À cette grande tablée se sont ajoutés un volet musical, diverses activités familiales et un public élargi, quelque 4000 visiteurs ayant participé l'an dernier à la manifestation culturelle.

Une journée bien remplie

Les festivités débutent donc avec le Concours Idole St-Jean qui en est à sa quatrième édition. Des jeunes âgés entre 13 à 17 ans auront l'occasion de présenter une chanson sur scène. Toute la journée, ils seront accompagnés par l'auteure-compositrice-interprète Tricia Foster qui leur prodiguera de précieux conseils. De plus, les six finalistes auront droit à une formation de trois mois offerte par plusieurs professionnels de l'industrie au printemps 2016. «J'ai créé ce concours pour encourager la relève artistique, fait-il valoir. C'est difficile d'être un artiste en Ontario lorsqu'on fait partie d'une minorité. Je trouvais dommage de voir des artistes franco-ontariens abandonner leur rêve faute d'encadrement. Les participants auront un avant-goût des ressources nécessaires pour faire ce métier.»

La programmation qui se déploiera sur deux scènes réunira, entre autres, un spectacle de Manon Séguin accompagnée de Christian-Marc Gendron et de Toyo, suivi de Céleste Lévis, demi-finaliste de la plus récente saison de La Voix, ainsi que Wilfred Lebouthillier, Stef Paquette et Jérôme Couture, les trois réunis le temps d'un spectacle exclusif, fait mesure. Une dizaine de chanteurs de L'Écho d'un peuple fouleront les planches pour raconter l'histoire des franco-ontariens alors que Nathalie Choquette dans le personnage de la Diva Malbouffa fera le bonheur des tout-petits, tout comme les structures gonflables, le maquillage, les ateliers de jonglerie et de science, les échassiers de Créations In Vivo et les personnages historiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer